Sommaire
Senior Actu

Union Européenne – Augmenter la force de travail pour diminuer les pressions sur les pensions


Anna Diamantopoulou, membre de la Commission européenne responsable de l'emploi et des affaires sociales, a souligné la nécessité d’augmenter la force de travail en Europe, lors d’un discours prononcé à l’université de Francfort le 17 novembre dernier. Elle a fait remarquer que d’ici 2030, la population active de l‘Union Européenne devrait baisser de 23 millions, ce qui se traduirait par d’importantes pressions au niveau des pensions de retraite. Sans l’augmentation du nombre de travailleurs, les systèmes de retraite et de santé ne seront plus soutenables. Mme Diamantopoulou insiste sur l’importance de réintégrer les groupes sous-employés, tels que les personnes âgées, mais aussi les femmes et les émigrés, afin de pouvoir soutenir une croissance économique.

En ce qui concerne la durée de travail, elle estime qu’il n’y a pas de raison d’arrêter de travailler à 60 ans, puisque les sexagénaires sont aujourd’hui aussi en forme que l’étaient les travailleurs de 40 ans avant la seconde guerre mondiale. Anna Diamantopoulou préconise la promotion de politiques en faveur du développement du capital humain, de l’éducation et de la formation, ainsi que d’améliorer l’efficacité des mesures de protection sociale favorisant la participation au travail. Ce ne serait qu’à ces conditions que l’Union Européenne pourrait gérer les conséquences économiques et sociales du vieillissement démographique.



Publié le Mercredi 26 Novembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 459 fois