Sommaire
Senior Actu

Une sexagénaire enceinte de triplés : grossesse tardive, grossesse à haut risque

Une Française d'origine asiatique âgée de 59 ans, qui a bénéficié d'un don d'ovocytes au Vietnam, est enceinte de triplés indiquait cette semaine le quotidien Le Parisien. A quelques jours de l’accouchement, l’information a été confirmée par le centre hospitalier où la future maman est prise en charge.


Ce qui était encore exceptionnel il y a trois ans, commence à devenir presque « courant ». Enfin, pas encore tout à fait, mais pas loin ! On assiste en effet depuis début 2005, à une multiplication des accouchements de femmes de plus de 60 ans.

Après une Roumaine, deux Américaines, une Britannique, une Française, une Turque, une Espagnole et une Indienne de 70 ans cet été, c'est au tour maintenant d'une autre Française d’être sur le point d’accoucher. Elle devrait mettre au monde, non pas un, mais trois bambins à l’âge de 59 ans.

La sexagénaire ce serait rendue au Viet Nam, où une jeune femme lui aurait vendu ses ovocytes. Trois embryons ont été implantés à la future maman… Elle est ensuite revenue en France, où les médecins, mis devant le fait accompli, l’ont pris en charge pour une grossesse à haut risque, notamment au niveau cardiaque.

« Plus on avance en âge, explique le professeur René Frydman de l’hôpital Béclère de Clamart dans le JT de France 2, plus la femme prend des risques, et là, on n’est plus dans la grossesse tardive, on est dans la grossesse ultime ». De fait, indique encore le JT, une femme de 43 ans ayant subi une fécondation in vitro a donné naissance cet été à Angers à des triplés, mais elle est dans le coma depuis son accouchement suite à un problème cardiovasculaire. C’est donc au papa de s’occuper seul des trois nourrissons.

« Les risques maternels, explique sur France 2 le professeur Michel Tournaire de la maternité Saint Vincent de Paul à Paris, y compris le décès, augmentent un peu à partir de la quarantaine, plus à partir de cinquante ans et trop à partir de 55 ans ». Ce spécialiste verrait donc la limite d’âge autour de la cinquantaine.

De son côté, toujours sur France 2, le professeur Italien Severino Antinori estime qu’il ne faut pas aller au-delà de 63 ans. Considérant qu’ensuite, la différence d’âge entre la maman et son fils sont trop grandes, et que les risques que l’enfant soit orphelin très tôt sont trop élevés.

Actuellement, le « record » français est détenu par une femme de 62 ans qui a eu son fils en 2001 et le « record » mondial revient à cette Indienne qui a donné naissance à des jumeaux cet été à l’âge de 70 ans.

Selon un professeur israélien, « Le pique de fertilité chez les femmes se situe à l'âge de 28 ans, ensuite il commence à décliner légèrement pour s'accélérer à partir de l'âge de 32 ans. » Et d'ajouter que 40% des femmes âgées de plus de 35 n'arrivent pas à tomber enceinte. Ce chiffre s'élève à 60% à partir de 40 ans et à 90% à 45 ans.


Publié le Vendredi 5 Septembre 2008 dans la rubrique Société | Lu 14272 fois