Sommaire
Senior Actu

Une septuagénaire de Hong Kong qui se prostituait pour survivre sera jugée prochainement

Une femme âgée de 75 ans, originaire et vivant à Hong Kong, arrêtée pour s’être prostituée afin de pouvoir survivre, sera jugée prochainement par un tribunal local, indiquait récemment le quotidien local South China Morning Post.


Certaines femmes âgées sont parfois obligées de racoler, de vendre leur corps afin de pouvoir survivre. En effet, l’absence ou la faiblesse de leurs pensions de retraite ne leur permet pas de vivre dignement, et ces dernières se voient obligées de se prostituer afin d’avoir de quoi manger et un toit pour dormir. C’est le cas de Wu Wei-geen, une femme de 75 ans qui vit à Hong Kong et qui sera prochainement jugée pour racolage.

Fin juillet, cette vieille dame aux cheveux gris a donc demandé la clémence du tribunal local en charge de son affaire, en expliquant qu’au moment de son arrestation en mars dernier, elle était obligée de se prostituer –pour l’équivalent de 2 euros- car sa retraite ne lui permettait pas d’assurer ses besoins.

De son côté, l’accusation a requis un traitement psychiatrique. Le jugement sera rendu en septembre prochain.

Dans un contexte un peu différent, soulignons qu’il existe dans la ville de Mexico City, un lieu d’hébergement qui accueille une soixantaine de prostituées âgées de 65 à 85 ans, la Maison Xochiquetzal. Ces dernières, sans retraite, sans aucun moyen de subsistance et rejetées par leurs familles se retrouvent donc dans un état d’extrême pauvreté. Grâce à ce centre, elles sont hébergées et peuvent vivrent en fabriquant des produits artisanaux.

Pour aller plus loin, lire aussi :
En Australie, les prostituées seniors doivent fuir les villes pour continuer de travailler
Mexique – Création d'une maison d'accueil pour les prostituées seniors
Une septuagénaire de Hong Kong qui se prostituait pour survivre sera jugée prochainement


Publié le Lundi 21 Août 2006 dans la rubrique Société | Lu 2127 fois