Sommaire
Senior Actu

Une rencontre sportive donne lieu à une grande enquête sur la santé des seniors

Alors que les Olympiades Seniors de l’Etat de Pennsylvanie viennent d'ouvrir leurs portes, des chercheurs de l’Université de Pittsburgh vont profiter de ce rassemblement de sportifs âgés pour récolter de plus amples informations sur ces athlètes de plus de 50 ans.


Et les universitaires de préciser que jusqu’à maintenant, de nombreuses études ont été effectuées sur les jeunes sportifs, mais que l’on ne sait pas grand-chose sur les athlètes seniors indique un récent article de l’AP.

Les données actuelles montrent que les performances physiques déclinent progressivement à partir de 50 ans, mais que passés les 75 ans, le déclin est encore plus important. Par exemple, la vitesse d’un coureur de fond diminue de 2% chaque année entre 50 et 75 ans. Mais ensuite, de 75 à 85 ans, la vitesse se réduit de 7% par an, indique la responsable du centre médical de l’Université de Pittsburgh, qui sera aussi la coordinatrice des recherches lors de ces Olympiades de Pennsylvanie.

Ces données proviennent d’une étude réalisée en 2001 sur 2.599 athlètes de plus de 50 ans pendant des Olympiades seniors, et semblent corroborer le fait que l’âge de 75 ans est un âge charnière. Passé ce cap, les performances physiques déclinent, que les aînés soient sportifs ou sédentaires.

Les chercheurs vont donc s’employer à récolter le maximum d’informations durant ces épreuves sportives afin de mieux comprendre les raisons de ce déclin. Les athlètes recevront un questionnaire de santé et subiront des tests sur la densité osseuse, sur les fonctions neurocognitives, sur la masse musculaire, etc.

Toujours selon les données de l’étude de 2001, les athlètes âgés sont en meilleure forme physique, mais possèdent aussi un meilleur mental que les seniors sédentaires du même âge. Par ailleurs, même si le sport n’empêche pas les maladies chroniques, les personnes âgées qui font de l’exercice se rétablissent plus rapidement.

Pour la responsable de cette nouvelle étude, il est important d’essayer de comprendre les effets du sports sur la santé des personnes âgées car « les seniors ne veulent plus seulement vivre plus longtemps, ils veulent aussi vivre de manière indépendante et avoir une meilleure qualité de vie ».

Comme en témoigne une infirmière de 58 ans, qui a toujours été active et en bonne santé, qui participera aux prochaines Olympiades, « je sais d’expérience que je peux travailler aussi bien que des collègues deux fois plus jeunes que moi ».

Dernière minute : on vient juste d'apprendre qu'un cycliste âgé de 77 ans est décédé des suites d'un accident. Il s'était brisé le cou il y a deux jours lors d'une séance d'échauffement. Depuis la première édition de ces Olympiades en 1987, M. Haase est la huitième personne à mourir lors de cet évènement sportif.

En savoir plus sur les Jeux Olympiques seniors :

Un quart de siècle d'Olympiades Seniors en Arizona
Une rencontre sportive donne lieu à une grande enquête sur la santé des seniors


Publié le Mardi 14 Juin 2005 dans la rubrique Bien-être | Lu 2848 fois