Sommaire
Senior Actu

Une radio de San Francisco abandonne la cible des seniors pour se tourner vers les boomers

On pense que de plus en plus de grandes marques sont conscientes de l’importance de toucher le marché des seniors, et bien pas toutes ! En effet, une radio de San Francisco (Californie), KFRC, qui avait pour habitude de cibler les 60 ans et plus en programmant des tubes des années 50-60, a du modifier ses listes de diffusion sous la pression des annonceurs qui souhaitaient toucher des auditeurs plus jeunes.


Cette nouvelle programmation musicale a démarré la semaine dernière. Les responsables de la radio ont donc du abandonner une « play list » qui fonctionnait très bien depuis plus de dix ans, mais qui touchait essentiellement des auditeurs seniors… Et sur lesquels les annonceurs ne souhaitaient plus investir…

La nouvelle grille vise donc maintenant une génération jugée plus attractive, la « génération Jones ». En fait, il s’agit des auditeurs qui sont trop jeunes pour être vraiment des baby-boomers (1946-1964) et trop vieux pour appartenir à la génération X (1965-1980).

La radio a entamé sa nouvelle grille -qui proposera de grands succès à partir de 1975- par une chanson symbolique de cette époque « One of these nights » des Eagles. « Ce tube est pile dans notre audience » explique l’un des responsables de KFRC, « si vous êtes âgé de 45 actuellement vous aviez 15 ans en 1975 et c’est l’âge auquel les adolescents commençaient à écouter de la musique ».

Et d’ajouter que cette évolution est « une progression logique de la station. L’une des plus grosses radios nationales a du, elle aussi, abandonner les « oldies » des années 50-60. Ce n’est pas parce que cela ne fonctionnait plus, elle faisait partie du Top 10, mais les annonceurs estimaient que les auditeurs étaient trop âgés et ne voulaient plus investir sur cette cible ».

Quant aux seniors, que cela leur plaise ou non, ils n’ont plus qu’à s'acheter des disques et éteindre leur radio préférée ou qu'à écouter les programmations musicales imposées par les diktats des grandes marques…

Pour en savoir plus, lire aussi :

Vega FM, une nouvelle radio pour les Baby-boomers en Australie
Plus les seniors regardent la télé, plus l'impression qu'ils ont de la vieillesse est négative


Publié le Lundi 5 Septembre 2005 dans la rubrique Divers | Lu 2239 fois