Sommaire
Senior Actu

Une pomme par jour éloigne... le pharmacien !

Une pomme par jour éloigne le médecin… On connait tous ce fameux adage qui nous incite à croquer ce fruit de manière quotidienne. Mais qu’en est-il exactement ? Afin de répondre à cette question, des chercheurs de l’Ecole d’infirmières de l’Université du Michigan (USA) ont réalisé une étude comparative entre les mangeurs de pommes et les autres. En voici les principaux enseignements.


Avec une bonne dose d’humour, mais en restant très rigoureux, ces chercheurs se sont penchés sur les données d’une grande enquête nationale réalisée sur près de 9.000 personnes adultes représentatives de la population américaine, ce, entre 2007 et 2010.
 
Cette étude, réalisée sous forme de questionnaire, compilait notamment le régime alimentaire quotidien des personnes interrogées. Les chercheurs ont qualifié comme « mangeurs de pommes », les sondés indiquant consommer au moins une pomme par jour (les jus et tartes aux pommes n’étant pas considérés comme portion quotidienne). A noter que les « mangeurs de pommes » représentaient seulement 9 % des personnes étudiées.  
 
Au cours de cette enquête, les « mangeurs de pommes » semblaient consulter moins souvent le médecin que les autres. Pour autant, « cette différence n’a pas pu être statistiquement prouvée après ajustement avec les facteurs socio-économiques et les autres caractéristiques de santé ». En revanche, ces amateurs de pomme au quotidien affichent statistiquement moins de prescriptions médicales que les autres. En clair, ils prennent moins de médicaments que les autres !
 
Cette étude publiée dans la revue scientifique JAMA Internal Medicine n’a certes pas pu conclure que la consommation de pommes permettait de tenir le médecin à distance, toutefois, il semblerait qu’elle éloigne bel et bien de l’officine du pharmacien. C’est déjà ça !   
 
D’autres études montrent également qu’une consommation régulière de pommes et poires, et de façon plus générale de fruits et légumes, parmi lesquels on trouve également les agrumes et les légumes à feuille, diminue de façon significative le risque d'accident vasculaire cérébral. Une autre publication scientifique montre qu'une consommation élevée de fruits et légumes diminue de façon importante la mortalité toutes causes confondues. Enfin, la pomme est « LE » fruit phare des régimes : elle permet en effet de contrôler son poids grâce à sa faible teneur calorique et sa richesse en fibres et en eau, mais pas seulement... Ses polyphénols, en nombre, ont également des « effets anti-obésité ». Bref, pour être en bonne santé, mangez des fruits et des légumes régulièrement !
 
Article édité par Expression Groupe et rédigé par des scientifiques en partenariat avec l'Association Nationale Pommes Poires.


Publié le Mardi 9 Février 2016 dans la rubrique Nutrition | Lu 1907 fois