Sommaire
Senior Actu

Une large majorité des salariés est opposée au report de l’âge de la mise à la retraite

Les résultats du nouveau baromètre Randstad*, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des ressources humaines, réalisé par l’institut LH2, révèle –entre autre- que les salariés s’opposent largement au report de la mise à la retraite d’office à 70 ans et qu’une grande majorité d’entre eux ne souhaitent pas travailler au-delà de 65 ans.


Des salariés fortement opposés au report de l’âge de la mise à la retraite

Le report de la mise à la retraite d’office voté par le Parlement est accueilli froidement par les salariés interrogés puisque 79% s’y déclarent opposés. Parmi ces derniers, 54 % se déclarent être « très défavorables ».

De plus, cette opposition transcende toutes les classes d’âge et toutes les catégories sociales. Quelques franges de la population salariée sont néanmoins un peu plus favorables au report de l’âge de la retraite : les jeunes (28 % des 18-24 ans contre 19 % dans l’ensemble), les cadres (30 %) et les personnes les plus aisées (43 % des personnes gagnant plus de 5 000 euros).

Travailler après 65 ans : une idée très peu appréciée par l’ensemble des salariés…

Dans la même logique, 84% des salariés déclarent ne pas souhaiter travailler personnellement au-delà de 65 ans. Les sondés proches de la retraite (88 % des personnes âgées entre 50 et 65 ans) sont plus réticents à cette perspective que les plus jeunes (75 % des 18-24 ans).

Parmi les personnes favorables à la mesure de report de la mise à la retraite d’office, plus de la moitié d’entre eux (54 %) sont prêts à l’appliquer à leur cas personnel.

… mais qui serait motivée par l’envie de rester actif et le besoin de maintenir un niveau de revenus

Les 14% de salariés qui envisagent une retraite plus tardive motivent leur choix plutôt par le fait de rester actif le plus longtemps possible (53 %), devant la volonté de maintenir leur niveau de revenus le plus longtemps possible (46 %).

Les Franciliens (62 %) et les hommes avancent beaucoup plus largement le souhait de rester actif le plus longtemps possible (60 %) tandis que les femmes expliquent davantage leur choix par des motivations financières (53 %).

« Les salariés français que l’on interroge depuis trois ans sont traditionnellement critiques sur l’état du marché du travail. Mais l’on observe aujourd’hui une opinion encore plus tranchée que d’habitude. Leur inquiétude explique certainement en partie leur réticence devant l’allongement de la durée du travail », déclare Aline Crépin, directrice marketing chez Randstad.

*Sondage LH2 réalisé pour Randstad les 21-22 et 28-29 novembre 2008 par téléphone auprès d’un échantillon de 976 salariés, extrait d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Une large majorité des salariés est opposée au report de l’âge de la mise à la retraite


Publié le Lundi 8 Décembre 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 5815 fois