Sommaire
Senior Actu

Une large majorité des femmes seniors ont confiance en elles contre la moitié des moins de 25 ans…

Après s’être intéressé au sport et à l’incontinence, Tena, spécialiste des protections pour fuites urinaires, propose cette année d’accompagner les femmes dans leur bien-être quotidien. Equilibre entre le corps et l’esprit, confiance en soi, exercice physique, astuces,… Autant de sujets sur lesquels les femmes ont été interrogées dans le cadre de l’étude Tena/Ifop « Les femmes et le bien-être »*.


Pour un petit tiers (29%) des Françaises, la confiance en soi constitue la principale qualité renforçant la féminité, devant l’allure (24%). Les femmes trouvent également dans la bonne humeur (17%) l’expression de la féminité, plus encore que la beauté (10%), la maturité (8%), la liberté (7%) ou l’énergie (5%).

Conjuguée au féminin, la confiance en soi, c’est avant tout et très largement une question de bien-être psychologique et mental (85%) plutôt que physique et corporel (15%). Du point de vue des femmes, la féminité serait donc plus une question d’esprit, que de corps !...

D’autre part, toujours selon ce sondage, plus de la moitié (57%) des Françaises se sentent bien dans leur vie de femmes et 17% estiment même se sentir très bien ; seul un petit quart (23%) vivent moyennement bien leur vie de femmes. Et ce sont les plus de 65 ans qui détiennent le meilleur moral : 61% se sentent bien, 22% très bien ! Assez logiquement, le sentiment de bien-être semble être corrélé à la confiance en soi : 87% des femmes qui jugent avoir confiance en elles déclarent se sentir bien contre 45% des femmes n’ayant pas confiance en elles.

70% des femmes disent avoir confiance en elles, mais 30% expriment le contraire. Là encore, l’âge fait « la différence » : 56% des moins de 25 ans ont confiance en elles contre 80% chez les plus de 65 ans ! L’activité professionnelle est également à considérer : les cadres supérieures (79 %) et les retraitées (79%) se disent confiantes. Les inactives font preuve de moins d’assurance (39%). .../...
Une large majorité des femmes seniors ont confiance en elles contre la moitié des moins de 25 ans…

Si l’on s’intéresse au « stimulant » du bien-être féminin, le psychologique ou l’esprit, là encore, l’emporte sur le physiologique ou le corps. A la source du bien-être des femmes, l’épanouissement professionnel : 46% le considèrent comme efficace pour se sentir bien au quotidien, largement devant la pratique du sport ou d’exercices physiques réguliers (34%) ou encore les relations sexuelles satisfaisantes (28%)…

En particulier, les cadres placent l’épanouissement professionnel au premier plan (54%), alors que les inactives donnent la priorité au sport (39%). A un moindre degré, le bien-être passe aussi par le fait de rester naturelle (25%), par les produits de beauté et les soins en institut (23%) ou encore par le contrôle de son alimentation (19%), voire l’achat de nouveaux vêtements (9%).

Les jeunes femmes privilégient les produits de beauté et les soins (33%) par rapport à leurs aînées (18%). Elles sont aussi plus nombreuses à évoquer le contrôle de l’alimentation (27% chez les plus de 65 ans) comme une action efficace pour le bien-être au quotidien.

Astuces de femmes au saut du lit pour démarrer la journée du bon pied : les plus jeunes sont adeptes du baiser au saut du lit (48% des moins de 35 ans contre 24% des plus de 35 ans). Les plus âgées préfèrent les étirements (38% chez les plus de 65 ans) ou boire un grand verre d’eau (26% chez les plus de 65 ans).

Les soins de beauté sont très courants chez les plus de 65 ans (83%). Les plus jeunes préfèrent le shopping (70% des moins de 25 ans) ou appeler leurs amies (59% des moins de 25 ans), elles font également plus facilement du sport (35% des moins de 25 ans).

Sport et féminité, quel idéal ? Evoquée par 27% des femmes, Laura Flessel, championne d’escrime, est la femme sportive qui incarne le mieux la féminité aux yeux des Françaises. Viennent ensuite Maud Fontenoy, navigatrice, à 25% et Laure Manaudou, nageuse, à 20%, suivies d’Ellen Mac Arthur (navigatrice), Marie-José Perec (athlète) et Amélie Mauresmo (joueuse de tennis). « Le clivage générationnel est fort ! » remarquent les auteurs de ce sondage. Les femmes de plus de 35 ans ont tendance à préférer Maud Fontenoy en égérie de la féminité ; les plus jeunes lui préfèrent Laura Flessel ou Laure Manaudou. Quant aux générations plus âgées, elles plébiscitent davantage Maud Fontenoy et Ellen Mac Arthur.

Fuites urinaires… Un tiers (34%) des femmes déclarent avoir parfois des fuites urinaires en dehors des séances de sport. Sans surprise, les plus âgées sont davantage touchées (38% pour les 35-49 ans, 43% pour les 50-64 ans, 37% pour les 65 ans et plus) que les plus jeunes (21% pour les 18-24 ans, 22 % pour les 25-34 ans).

L’expérience de fuites urinaires est en corrélation avec le niveau de bien-être et de confiance en soi. Parmi les femmes qui relatent des soucis d’incontinence, 21% (soit 6 points de plus que la moyenne) pensent que la confiance en soi est avant tout une question de bien-être physique, certainement persuadées qu’un mal-être corporel peut fragiliser l’assurance d’une femme.

Par ailleurs, elles déclarent moins facilement se sentir bien dans leur vie de femmes (54% contre 59% pour celles qui n’ont jamais fait l’expérience de fuites urinaires) et font preuve de moins d’assurance (35 % contre 28 %).

Se tonifier sans oublier son périnée !

Abdominaux : le saviez-vous ?
Contrairement aux idées reçues, les abdominaux ne se situent pas que devant, ils sont aussi sur les côtés et en profondeur. Ils sont constitués du transverse, des obliques et des grands droits. Pour le renforcement abdominal, priorité au transverse ! Rarement travaillé et difficile à renforcer, ce muscle est pourtant, essentiel dans la statique, la respiration, la silhouette et la protection du périnée. Il n’y a pas de contradiction entre le travail du périnée et celui des abdominaux si des règles de base sont respectées. Les bons mouvements s’effectuent en creusant le ventre, les mauvais en le gonflant (pédalages, ciseaux, relevés de buste trop rapides).

Des exercices simples pour être au top !
Pour être en forme, vous retrouver avec votre corps et l’assumer jusqu’au périnée, quelques exercices simples à réaliser chez soi ! En images et rien que pour vous, Isabelle Lalau-Keraly, le coach qui vous accompagne !

Pour les abdos, les fessiers et le dos
- Posez vos coudes, bras fléchis sur le sol ou sur un ballon, votre corps allongé à l’horizontale, en appui sur la pointe des pieds. Pour plus de facilité, vous pouvez réaliser l’exercice genoux au sol.
- Cherchez un alignement fixe depuis la nuque au coccyx (descendez le bassin vers le sol)
- Pour ne pas lâcher le bas du dos et ne pas cambrer, contractez votre ceinture abdominale
- Respirez rapidement à la façon d’un « petit chien »
- Pour protéger votre périnée, contracter le durant tout l’exercice.

Tenir pendant 3 x 30 secondes

*Etude TENA/Ifop « Les femmes et le bien-être » réalisée en mai 2008 auprès de 602 femmes âgées de 18 ans et plus.


Publié le Lundi 16 Juin 2008 dans la rubrique Bien-être | Lu 7017 fois