Sommaire
Senior Actu

Une femme turque de 64 ans vient d’accoucher d’un petit garçon

Memnue Tiryaki, une femme turque de 64 ans, retraitée, vient d’accoucher à l’Hôpital allemand d’Istanbul d’un petit garçon de 2.735 kilos mesurant 48 centimètres après avoir été inséminée de trois embryons, indique un récent article du quotidien local Hürriyet. Cela en fait la deuxième maman la plus âgée au monde.


Ce qui était encore exceptionnel il y a près de deux ans, commence à devenir presque « courant ». Enfin, pas encore tout à fait, mais pas loin ! On assiste en effet depuis début 2005, à une multiplication des accouchements de femmes de plus de 60 ans. Après une Roumaine, une Américaine, une Britannique, c’est au tour maintenant d’une Turque de mettre au monde un bambin passée la soixantaine.

A 64 ans, cette retraitée est devenue lundi dernier, la deuxième femme la plus âgée au monde à enfanter, juste après la Roumaine Adriana Iliescu, qui a donné naissance à son bébé à l’âge de 67 ans. Mme Tiryaki a accouché par césarienne d’un petit garçon de 2.7 kg après avoir été inséminée in vitro de trois embryons, hors de la Turquie, ce pays interdisant le don d’ovules.

L’équipe médicale de la retraitée considère cette naissance est « un grand succès ». Quant aux parents, âgés de 64 et 62 ans, ils sont heureux. Ils attendaient cette naissance depuis 35 ans. « Quand j’ai vu que le test de grossesse était positif, je n’y croyais pas » indique le papa. « Je suis à la retraite, et ma femme aussi, nous élèverons le petit tous les deux ».

La mère rejette toute polémique sur cet accouchement, précisant qu’elle « voulait tout simplement avoir un enfant ». Le médecin qui s’est chargé de la fécondation in vitro, indique pour sa part que malgré ses hésitations, il a été convaincu par la détermination des futurs parents. .../...
Une femme turque de 64 ans vient d’accoucher d’un petit garçon

La Roumaine Adriana Iliescu, reste cependant la femme la plus âgée au monde à avoir accouché à l'âge de 67 ans en janvier 2005. Elle a donné naissance par césarienne, il y a plus d'un an et demi, à une petite fille prénommé Eliza Maria, dans une maternité de Bucarest.

Selon un professeur israélien, « Le pique de fertilité chez les femmes se situe à l'âge de 28 ans, ensuite il commence à décliner légèrement pour s'accélérer à partir de l'âge de 32 ans. » Et d'ajouter que 40% des femmes âgées de plus de 35 n'arrivent pas à tomber enceinte. Ce chiffre s'élève à 60% à partir de 40 ans et à 90% à 45 ans. Selon le docteur roumain Marinescu* « des risques existent pour tout enfant mis au monde par une femme âgée de plus de 35 ans ».

Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, la plupart des centres de traitement de la stérilité refusent de prendre en charge les femmes qui ont dépassé l'âge habituel de la maternité, particulièrement exposées en cas de grossesse, à des risques pour leur santé - diabète, hypertension notamment.

* Il s'est occupé d'Adriana Iliescu

Pour aller plus loin, lire aussi :
Une grand-mère grecque quinquagénaire pourrait accoucher de son... petit-enfant


Publié le Jeudi 12 Octobre 2006 dans la rubrique Santé | Lu 7450 fois