Sommaire
Senior Actu

Une femme âgée de Rio de Janeiro piège des dealers grâce à ses enregistrements vidéos

Une intrépide octogénaire brésilienne a été élevée au rang de héros cette semaine, pour avoir enregistré pendant deux ans à travers l’une des fenêtres de son appartement, des vidéos montrant des trafiquants de drogue en plein « travail » ainsi que des policiers corrompus, indique une récente dépêche de l’agence Reuters.


La vieille dame, qui a requis l’anonymat, a réussi à transmettre les 22 cassettes vidéo représentant 33 heures d’enregistrement grâce à l’entremise du quotidien Extra. Toutefois, son acte de bravoure n’est pas sans danger puisqu’elle est désormais sous la protection de la police.

Ainsi, pendant deux ans, elle a filmé les divers trafics qui se déroulaient sous ses yeux, en bas de chez elle. Elle a réussi cet exploit après avoir teinté sa fenêtre et pratiqué un trou dans l’un de ses rideaux afin que personne ne puisse deviner sa présence.

Grâce à cette action, les policiers ont pu découvrir et identifier les trafiquants de la favela de Ladeira dos Tabajaras, près de Copacabana. Les images montrent ces malfaiteurs équipés de fusils d’assaut agissant en pleine journée dans ce quartier de Rio. On y voit aussi des enfants de 6 à 16 ans consommant et vendant diverses drogues. Enfin, la police a pu découvrir les visages de certains de ces membres touchant des pots-de-vin de la part des dealers.

Pour le secrétaire d’Etat à la sécurité « il s’agit là d’un acte de courage et de bravoure de la part d’une femme qui ne supporte plus la violence et qui s’est décidée à agir ». Et d’ajouter que « c'est une victoire de la société. Cela prouve que chaque citoyen peut contribuer à l'amélioration de la sécurité publique de notre ville, de notre Etat et de notre pays » précise la dépêche de l’AFP.

De son côté la vieille dame affirme avoir agi par « indignation » et « désespoir » face aux carences des autorités indiquant qu’il était insupportable de voir ces enfants sniffer de la drogue sans réagir.
Une femme âgée de Rio de Janeiro piège des dealers grâce à ses enregistrements vidéos

La police a d’ores et déjà arrêté treize suspects et deux policiers. Six autres criminels sont encore recherchés ainsi que sept policiers suspectés d’avoir collaborer avec les trafiquants.

Selon Extra, le trafic de drogue de cette favela de Rio de Janeiro rapporterait l’équivalent de 17.000 euros par semaine.


Publié le Vendredi 26 Août 2005 dans la rubrique Divers | Lu 9010 fois