Sommaire
Senior Actu

Une campagne de prévention pour sensibiliser les seniors aux risques d’incendie

Le ministre de la Sécurité publique québécois, Jacques Dupuis, a annoncé officiellement le 9 octobre dernier le lancement de la Semaine de la prévention des incendies qui durera jusqu’au 15 octobre 2005 et qui cible cette année plus particulièrement les personnes âgées par l’intermédiaire de leurs petits-enfants.


Cette année, le thème de la campagne est « Changez de pile pour l’amour ! ». Dans la mesure ou les personnes âgées sont parmi les plus vulnérables lors d’incendies, ces sont les seniors qui sont visés. Ce slogan leur rappelle l’importance de changer régulièrement la pile de leur avertisseur de fumée afin que ce dernier soit toujours en bon état de fonctionner.

A l’approche de l’hiver et de l’utilisation de chauffages d’appoint, rappelons que les trois quarts des incendies se produisent à la maison et que c’est là que surviennent presque tous les décès. Ce qui est vrai au Québec l’est malheureusement aussi en France. Dans les trois-quarts des cas où les victimes étaient des personnes âgées de plus de 65 ans, soit il n’y avait pas de détecteur de fumée soit il ne fonctionnait plus. « La prévention auprès de cette clientèle est primordiale car, en situation d'urgence, le délai de réaction face aux événements peut souvent faire toute la différence entre perdre et sauver une vie, ce qui est d'autant plus vrai pour les personnes âgées », a souligné le ministre.

En continuité avec la campagne de l'an dernier dont le message était livré par des enfants, la Semaine 2005 fait de nouveau appel aux jeunes pour transmettre le message de prévention. Elle a recours aux liens affectifs que les enfants entretiennent avec leurs grands-parents ou des personnes âgées qui leur sont chères.

Au terme du lancement, le ministre a indiqué que « la prévention des incendies ne doit pas seulement être l'affaire d'une semaine puisque que, pour être vraiment efficace, il faut penser prévention 365 jours par années, 24 heures sur 24 ».
Une campagne de prévention pour sensibiliser les seniors aux risques d’incendie

Soulignons qu’en France, l’Assemblée nationale examinera cette semaine une proposition de loi qui vise à rendre les alarmes incendie dans les logements obligatoire.

L’occupant de l’habitation aurait l’obligation d’installer dans les trois ans qui suivront l’adoption du texte un détecteur de fumée.

Actuellement le taux d’équipement dans l’Hexagone est de moins de 1% et chaque année, quelques 800 personnes décèderaient dans des incendies d’habitation.


Publié le Mardi 11 Octobre 2005 dans la rubrique Divers | Lu 3958 fois