Sommaire
Senior Actu

Une aide financière pour aider les PME québécoises à pallier le vieillissement de la main d’œuvre

La ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Michelle Courchesne, vient d’annoncer dans une communiqué de presse qu’une aide financière de 148 000 dollars (environ 100.000 euros) serait versée à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) afin d'organiser une centaine d'ateliers présentés dans toutes les régions du Québec en vue de sensibiliser 1.500 représentants de PME quant à l'importance d'une meilleure planification de leurs ressources humaines dans un contexte de vieillissement de la main-d'oeuvre.


« Notre gouvernement accorde une attention toute particulière au contexte démographique du Québec indiquant que, dès 2011, la population en âge de travailler commencera à décroître. Afin de s'assurer de la disponibilité d'une main d'oeuvre qualifiée dans l'ensemble des secteurs de l'économie et de s'assurer du transfert des connaissances, nous visons, par la mise en œuvre de ce projet, à souligner toute l'importance du maintien en emploi le plus longtemps possible des travailleurs d'expérience », a indiqué la ministre.

« Pour notre gouvernement, le transfert intergénérationnel représente un enjeu majeur puisqu'il favorise l'intégration des jeunes dans leur milieu de travail et veille à former la relève. C'est pourquoi nous privilégions l'implantation de programmes de mentorat et de compagnonnage au sein des entreprises », a ajouté la ministre Michelle Courchesne.

Et le communiqué de préciser que ces « ateliers porteront notamment sur les changements démographiques, leurs impacts potentiels sur les entreprises, de même que sur l'importance de se doter de mécanismes de planification des ressources humaines à court et à moyen termes en plus d'accroître la contribution de la main-d'oeuvre plus âgée afin d'assurer un transfert réussi de connaissances vers la relève.

« Tout comme le gouvernement du Québec, la FCCQ est préoccupée par le phénomène du vieillissement de la main-d'oeuvre. Actuellement, au Québec, 37 % des travailleurs sont âgés de plus de 45 ans, et ce pourcentage risque d'augmenter au cours des prochaines années. Nous saluons l'importance du support du gouvernement dans cette démarche qui reconnaît également que, pour maintenir leur compétitivité, les entrepreneurs doivent disposer d'une main-d'oeuvre compétente et en quantité suffisante », a souligné pour sa part, Mme Bertrand, présidente et directrice générale de la FCCQ.

Ces ateliers utiliseront le contenu développé par Emploi-Québec et le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation dans le cadre de la session portant sur la gestion prévisionnelle des ressources humaines, auquel le vieillissement de la main-d'oeuvre sera plus spécifiquement traité.

« L'aide accordée à la Fédération des chambres de commerce du Québec s'inscrit dans la volonté gouvernementale d'amoindrir les effets de la décroissance démographique pour les entreprises de même que dans les orientations du Plan gouvernemental pour l'emploi qui vise à permettre au Québec de faire face aux nouveaux défis du marché du travail », a conclu la ministre Courchesne.


Publié le Lundi 29 Août 2005 dans la rubrique Emploi | Lu 1637 fois