Sommaire
Senior Actu

Une Charte de l’intergénération à Colombes (92) au service du vivre ensemble des générations

Les activités intergénérationnelles de la ville de Colombes ont débuté en avril 1992 sur l’initiative du service Loisirs des retraités en partenariat avec les centres de loisirs. Des actions ponctuelles, une programmation régulière pour aboutir aujourd’hui à la mise en place d’une Charte et d’un service intergénérationnel (anciennement service Loisirs des retraités). Une initiative rare en France.


« Je tiens à souligner l’importance du travail fourni pour aboutir à cette charte de l’intergénérationnel qui nous est présentée aujourd’hui rappelle Mme Bourgeot conseillère municipale, lors d’une allocution relative à la mise en place de cette charte. Nous avons tenu à rappeler la démarche qui nous a guidée, mais aussi les étapes de l’élaboration de ce document majeur pour la cohésion entre les générations, ainsi que la collaboration exemplaire dont nous avons bénéficié de la part des différents partenaires ».

« Cette charte colombienne de l’intergénérationnel, poursuit la conseillère, est exemplaire à plus d’un titre : non seulement elle fait office de pionnière car très peu de villes se sont dotées à ce jour d’une telle charte, mais en plus, est la plus complète qui ait été élaborée ».

Elle s’articule en trois grands thèmes : les intérêts, les droits et les devoirs ; propres à chaque « tranche d’âge » (enfants ou retraités), comme aux professionnels (crèches, centres de loisirs maternels, élémentaires, service 12/15 ans,...).

« La municipalité avait d’ailleurs bien compris depuis longtemps l’importance de ce lien indispensable entre les différents âges de la vie. C’est une raison qui explique le changement de nom du « service loisirs des retraités » en service intergénérationnel » précise Mme Bourgeot. .../...

L’année 2007 est d’ailleurs à Colombes, l’année de la solidarité et de l’intergénérationnel, et nombre des activités vont être centrées sur ces deux sujets.

Mais revenons à la charte. Chacun peut y voir clairement énoncé, outre ses intérêts, ses droits légitimes et ses devoirs.

Ainsi, les plus jeunes ont notamment le droit d’apprendre, de faire des choix et d’être informé. En contrepartie, ils doivent respecter les autres, respecter les règles de sécurité et les consignes pratiques.

De même, les retraités en apportant une expérience ou un savoir faire, ont aussi le droit d’apprendre, de choisir, d’être informés et d’être reconnus. En contrepartie, ils se doivent de respecter les repères, les rythmes, les choix et l’autonomie des enfants, les lois républicaines sur la laïcité et le mode de fonctionnement des structures.

Enfin, les professionnels sont reconnus comme les seuls garants du fonctionnement et de l’organisation de leur structure d’accueil ainsi que des sorties ; en contrepartie, ils doivent concevoir, élaborer, organiser les projets, accueillir les différents acteurs, mettre en place des règles de sécurité...

Et la conseillère municipale de conclure, « comme vous le voyez, mes chers collègues, mesdames, messieurs, cette charte aborde tous les aspects des relations entre générations. Nous pouvons être fiers que Colombes soit l’une des premières villes de France à s’en doter ».

Service Intergénérationnel
2, rue du Président Salvador Allende 92 700 Colombes
Tél. : 01 47 84 21 94 - Fax : 01 47 84 93 94

Contact : José Bonici, adjoint au maire délégué
Michel Le Guellec, responsable Service Intergénérationnel.

www.colombes.fr


Publié le Lundi 26 Février 2007 dans la rubrique Intergénération | Lu 4741 fois