Sommaire
Senior Actu

Un test sanguin pour connaitre votre âge réel

Une équipe de scientifiques britanniques du King’s College de Londres vient d’annoncer la mise au point d’un test sanguin qui permet de connaitre avec précision votre âge réel et l’état précis du vieillissement de votre corps. Cette information a paru récemment dans la revue scientifique Genome Biology. Explications.


Illustration tirée du film Les Optimistes
On le sait très bien, nous ne vieillissons pas tous de la même manière. Ce n’est pas très juste, mais c’est comme ça, on n’y peut pas grand-chose. Enfin, si tout de même, on y peut quelque chose, puisque la plupart du temps, nous vieillissons en fonction de notre manière de vivre…
 
Le fait est que ceux qui font du sport régulièrement, qui boivent peu d’alcool et mangent sainement vieilliront moins vite que les sédentaires abusant d’alcool, de cigarettes, de sucre et de gras… C’est la raison pour laquelle, notre âge biologique ne correspond pas forcément à celui qui est inscrit sur notre carte d’identité et que certains septuagénaires ressemblent à des quinquas et vice versa ! En fait, notre bagage génétique ne compte que pour 20% à peine dans la manière dont notre corps vieillit. Le vieillissement est donc lié à des facteurs externes.
 
Des scientifiques britanniques ont annoncé récemment avoir mis au point un test sanguin qui permet de définir avec précision notre âge biologique (comprendre « l’âge du vieillissement de notre corps »). En fait, à partir de quarante ans, ils peuvent calculer à quelle vitesse votre corps vieillit par le biais d’une grille qui définit 150 marqueurs génétiques !  
 
Pour ce faire, ces spécialistes ont étudié un groupe d’hommes seniors tous nés la même année. Ils les ont ensuite surveillé pendant vingt ans avec au final, une différence de quinze années chez certains d’entre eux (en plus ou en moins) entre âge réel et âge du corps. Un résultat qui donne à réfléchir et qui devrait inciter certains à changer de vie…
 
Dans le même esprit, une récente étude néo-zélandaise réalisée auprès de mille individus durant douze ans a montré que certaines personnes avaient le pouvoir de ralentir, voire d'inverser, leur vieillissement vers la trentaine... Avec stupeur, les médecins ont remarqué que chez trois volontaires, l'organisme avait, biologiquement parlant, à peine un an, alors que chez d'autres sujets, les organes avaient vieilli quatre à cinq fois plus vite. Enfin, une troisième catégorie présentait, à 38 ans, des caractéristiques que l'on ne trouve généralement qu'après la soixantaine… 


Publié le Vendredi 2 Octobre 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1313 fois