Sommaire
Senior Actu

Un test pour la détection par le sang de la maladie d'Alzheimer

ExonHit Therapeutics, société de découverte dans les domaines thérapeutique et diagnostique, a finalisé le prototype du premier test sanguin de la maladie d'Alzheimer que cette société souhaite certifier et offrir en service dans ses laboratoires conformes avec les BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire) auprès de l'industrie pharmaceutique dès 2009.


Ce premier test a pour objectif d'identifier, à partir d'un échantillon sanguin, les patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Un deuxième test est en cours de développement et aura pour objectif d'identifier précocement les individus atteints de troubles cognitifs (MCI - Mild Cognitive Impairment) et risquant d'évoluer vers une démence de type Alzheimer.

« Les performances du test sanguin ont été améliorées depuis mars 2007, il permet désormais de détecter la présence de la maladie d'Alzheimer chez des patients ayant un trouble cognitif, caractérisé par un score MMSE (Mini Mental State Examination) inférieur à 20 et un score GDS (Global Deterioration Scale) supérieur ou égal à 4, avec une spécificité et une sensibilité supérieure à 95%, sur un échantillon de 174 personnes » affirme le communiqué. Et de préciser : « en plus de l'avantage de fournir une mesure simple de la pathologie aux cliniciens, les performances de ce test sont supérieures à celles des pratiques actuelles ».

Plus concrètement, il s'agit d'un test par hybridation des acides nucléiques (ARN) isolés à partir d'un tube de sang, sur une puce fabriquée à façon et regroupant des séquences identifiées grâce à la technologie de criblage du génome humain brevetée par ExonHit. Selon ses concepteurs, « le test distingue, sur la base d'un prélèvement sanguin, les patients atteints de la maladie d'Alzheimer de ceux atteints de troubles bipolaires, de schizophrénie ou de dépression. Les séquences identifiées (ou signature), caractéristiques du sang des patients atteints de la maladie d'Alzheimer peuvent être regroupées et sont le reflet des altérations de fonctions métaboliques bien connues ».

« Compte tenu des caractéristiques biologiques de notre signature, nous avons confiance qu'elle pourra de plus distinguer, par une simple prise de sang, les patients atteints d'autres démences, comme les démences fronto-temporales, les démences à corps de Lewy ou les démences vasculaires. Nous aurons validé cette recherche mi-2008 après avoir confronté la signature aux critères de diagnostics cliniques des démences » déclare Laurent Bracco, vice président exécutif recherche de la société ExonHit.

« Notre programme en vue de la certification d'un premier test est en bonne voie. Nous pourrons l'offrir en service en Europe et aux Etats Unis aux industriels intéressés par le recrutement de cohortes de patients sélectionnés, en plus des évaluations habituelles, par une signature sanguine spécifique. Il y a aujourd'hui environ 140 essais cliniques en cours dans la maladie d'Alzheimer » souligne de son côté Bruno Tocque, président du directoire d'ExonHit Therapeutics.

Rappelons par ailleurs, que dans le domaine du diagnostic, la société ExonHit Therapeutics entretient une collaboration stratégique avec bioMérieux afin de mettre au point des diagnostics sanguins dans le domaine des cancers, visant à une meilleure prise en charge du cancer du sein et d'autres cancers majeurs et en parallèle développe ses propres projets dans les autres maladies chroniques comme la maladie d'Alzheimer ou l'athérosclérose.

La société travaille également en collaboration avec Allergan pour la découverte et le développement de nouveaux médicaments dans le domaine de la douleur, de l'ophtalmologie et des maladies neurodégénératives.

Source ExonHit Therapeutics


Publié le Mardi 13 Novembre 2007 dans la rubrique Santé | Lu 8443 fois