Sommaire
Senior Actu

Un service d’information téléphonique bilingue proposé aux retraités espagnols par Médéric

Depuis le 1er janvier 2006, une coopération entre Médéric et Adeslas permet aux retraités et futurs retraités espagnols, relevant du régime de retraite complémentaire français et résidant en Espagne, de bénéficier d’un numéro d’appel dédié en espagnol pour toutes leurs questions, indique un récent communiqué.


La CIPS, institution de retraite complémentaire ARRCO gérée par Médéric, a en charge le traitement et l’orientation des demandes de retraite complémentaire des personnes ayant travaillé en France et résidant aujourd’hui à l’étranger.

En 2005, plus de 21.000 dossiers de retraités étrangers ont été traités par Médéric, dont 65 % provenant de la part de résidents espagnols. Et chaque mois, cet acteur de la protection sociale complémentaire indique réceptionner environ 1.150 nouvelles demandes de retraités espagnols.

Afin de faciliter leur démarche, ce groupe, grâce à l’appui logistique de son partenaire ibère Adeslas, a mis en place depuis le 1er janvier 2006 un service de renseignement téléphonique en espagnol.

Ainsi, le futur retraité espagnol peut appeler un numéro de téléphone en Espagne pour obtenir dans sa langue maternelle tous les renseignements sur sa retraite complémentaire française. Grâce à cette prestation, assurée depuis Madrid par un personnel parfaitement bilingue, Médéric souhaite accompagner le retraité depuis la constitution de son dossier jusqu’au calcul de ses droits et le paiement de sa pension.

Hébergée dans les locaux madrilènes d’Adeslas, la cellule téléphonique est en lien permanent avec le service de gestion des résidents hors de France de Médéric qui lui apporte le soutien nécessaire en matière de réglementation. .../...
Un service d’information téléphonique bilingue proposé aux retraités espagnols par Médéric

Informés par courrier au début de l’instruction de leur demande de l’existence de ce service, les futurs retraités espagnols sont invités à entrer en contact avec la cellule d’assistance téléphonique espagnole en cas de difficulté dans la compréhension des formulaires ou en cas de questions complémentaires.

Depuis son démarrage, le service connaît un succès grandissant puisque 120 personnes ont appelé dès le mois de janvier et que ce chiffre a plus que doublé en mars, précise le communiqué. Et d’ajouter que « sur le plan de la gestion, le délai et la qualité de l’instruction devraient connaître une amélioration sensible grâce au soutien de proximité apporté aux futurs retraités pour la constitution de leur dossier ».

Les résultats encourageants du service espagnol sont à rapprocher de ceux enregistrés par la section habillement de la CIPS (ex Iriha) qui avait instauré un accueil en langue turque pour le personnel et les employeurs de cette nationalité, nombreux dans les professions du textile.

Des réflexions sont en cours pour les pays du Maghreb, afin d’étendre le plus possible ces démarches où sont conciliées le respect de la personne et la volonté de rendre le meilleur service possible.

Médéric s’annonce comme l’un des tout premiers acteurs de la protection sociale complémentaire en France. Il intervient dans les domaines de la retraite, de la santé, de la prévoyance, de l’épargne et de l’assurance, tant pour les entreprises et leurs salariés, que pour les particuliers et notamment les seniors.

Il est le second groupe interprofessionnel de retraite complémentaire (5,2 milliards d’euros d’encaissement en 2004). Le groupe compte plus de 200.000 accompagne 3 millions de personnes tout au long de leur vie.

Adeslas s’annonce comme le leader espagnol de l’assurance santé avec plus de 2,2 millions d’assurés. Il possède huit hôpitaux privés, 25 centres d’assistance sanitaire et 5 cliniques dentaires. Chiffre d’affaires en 2005 : 906 millions d’euros

Médéric est présent à 45% dans l’actionnariat d’Adeslas.


Publié le Jeudi 4 Mai 2006 dans la rubrique Finances | Lu 10680 fois