Sommaire
Senior Actu

Un scientifique allemand met au point un oreiller électronique anti-ronflement

Le professeur Daryoush Bazargani de l’Université de Rostock (Allemagne), a présenté la semaine dernière lors d’un congrès médical en Allemagne, un prototype d’oreiller électronique, relié à un ordinateur, qui permet de réduire les ronflements en facilitant la respiration nasale.


Que celui qui n’a jamais maudit son conjoint ou sa conjointe pour cause de ronflements importuns lève le doigt ! En effet, ce « petit désagrément » de la vie de couple enquiquine de nombreuses femmes qui de fait, n’arrivent plus à dormir.

Conscient de cette problématique -car lui-même gros ronfleur-, le professeur allemand Daryoush Bazargani a décidé de combattre ce bruit respiratoire, d'une fréquence de 300 Hz, provoqué par la vibration de la luette et du voile du palais.

En s’apercevant qu’il ronflait nettement plus dans certaines positions, le scientifique a décidé de s’intéresser de plus près à son oreiller… qu’il a finalement bourré d’électronique. « L'oreiller est relié à un ordinateur, de la taille d'un livre, déposé sur la table de chevet, qui analyse le bruit des ronflements », a souligné le chercheur dans une dépêche de l’agence Reuters. « En fonction des bruits qu'il enregistre, l'ordinateur gouverne l'évolution du volume de compartiments garnis d'air dans l'oreiller. En se gonflant ou en se dégonflant, ils font bouger la tête du ronfleur pendant son sommeil de façon à faciliter le passage de l'air et à diminuer l'intensité des ronflements ».

Pour le moment, cette invention reste encore à l’état de prototype, mais il semblerait que certaines sociétés –notamment américaines- soient intéressées par cet oreiller. Bonne nuit.


Publié le Vendredi 12 Octobre 2007 dans la rubrique Bien-être | Lu 6757 fois