Sommaire
Senior Actu

Un petit-fils de 57 ans réalise un site web sur sa grand-mère de 112 ans, vice doyenne de France

Jean-Pierre Mornet, 57 ans, met régulièrement à jour un site internet en hommage à sa grand-mère Marie Mornet, âgée de 112 ans et vice-doyenne de France. On y découvre en quelques pages les grandes lignes de la vie de cette supercentenaire et l’on fait connaissance avec ses descendants dont le plus jeune, Louis, est né en 2004.


Marie Mornet a bien failli être la doyenne de France, mais c’est finalement Marie-Simone Capony, elle aussi âgée de 112 ans mais plus vieille de trois semaines, qui a remporté le « titre ».

Mme Marie Mornet (née Robin) a vu le jour le 4 avril 1894 à Lessart dans la commune de Buxerolles (Vienne). Après la Première guerre mondiale, elle épouse un Vendéen (maréchal-ferrant) dont elle aura deux enfants, Pierre et Gisèle, tous deux décédés. Elle aura ensuite trois petits-enfants, trois arrières petits-enfants et enfin trois arrières arrière petits-enfants : Lorraine, Jeanne et Louis.

Comme l’indique le site internet, Marie est « une femme de caractère » et « résiste aux durs coups que lui inflige la vie ». Elle a vécu jusqu'en 1983 avec sa belle-fille dans sa maison natale et passe ensuite dix années près de son petit-fils Jean-Pierre à l'Isle Jourdain (Vienne). Depuis ses cent ans en 1994, elle est pensionnaire au foyer résidence « Les Grands-Chênes » dans cette même localité.

Son petit-fils livre également certains de ses petits secrets (tout en précisant avec humour que « ces recettes ne vous conviennent peut-être pas »). Et en effet, on y apprend qu’elle a toujours « cuisiné avec du saindoux et mangeait très gras » ; « pour son quatre heures, elle mangeait, quand c'était possible, de la graisse de rôti de porc sur du pain » ; « jusqu'à ses 90 ans, elle n'a jamais absorbé de médicament » ou encore qu’ « elle s'est toujours lavée à l'eau froide et au savon de Marseille »...

On découvre également que son plus grand voyage a été « Poitiers-Roannes en train durant la première guerre mondiale » et qu’ « elle n'a jamais plié l'échine devant l'adversité ». Enfin, dans les bonus, on peut même découvrir Marie chantant un reggae ainsi que de petites vidéos, dont une où elle raconte sa rencontre avec son futur mari.

Un bel hommage d’un petit-fils à sa grand-mère et peut-être une bonne manière de resserrer les liens entre les générations.

Au fait, le mari de Marie s’appelait Louis, tout comme son arrière-arrière petit fils… quatre générations plus tard. Ce n’est sûrement pas un hasard...

Pour aller plus loin, lire aussi :
Six générations sous un même toit à Perpignan
Une nouvelle doyenne pour les Français : une Cannoise âgée de 112 ans
Un petit-fils de 57 ans réalise un site web sur sa grand-mère de 112 ans, vice doyenne de France


Publié le Vendredi 25 Août 2006 dans la rubrique Intergénération | Lu 6617 fois