Sommaire
Senior Actu

Un guide québécois sur la relation à l'alcool des personnes âgées de 65 ans et plus

Educ’alcool, un organisme québécois d'information, de prévention et d'éducation en matière de consommation d’alcool, vient de lancer la troisième monographie de sa série Alcool et Santé : L'alcool et les personnes âgées, qui vise à répondre, dans un langage simple et accessible à des questions importantes sur la relation à l'alcool des personnes âgées de 65 ans et plus. Un sujet souvent ignoré, occulté ou oublié.


Ce n'est pas par hasard que cet organisme publie cette brochure d'information sur la consommation d'alcool chez les personnes de plus de 65 ans. Avec le vieillissement de la population québécoise, l'organisme estime qu'il importe de traiter de ce sujet particulièrement sensible.

De fait, la génération des baby-boomers arrive aujourd'hui à l'âge de la retraite. Elle a des moyens financiers supérieurs à ceux de la génération qui l'a précédée. Elle a développé des habitudes de consommation d'alcool différentes. Elle entend profiter pleinement de ses loisirs et bien vivre cette période de sa vie.

Toutefois, avoir plus de moyens ne signifie pas avoir des moyens tout court. Cela ne signifie pas non plus être immunisé contre les problèmes liés à l'âge. L'augmentation de l'espérance de vie, si elle constitue en soi une excellente nouvelle, entraîne un fait incontournable : il y a de plus en plus de personnes qui sont de plus en plus âgées et elles attribuent trop souvent à leur âge des problèmes qui pourraient être liés à leur consommation d’alcool.
Un guide québécois sur la relation à l'alcool des personnes âgées de 65 ans et plus

Trois recommandations

Educ'alcool estime qu'il est difficile de donner des indications précises sur la surconsommation d'alcool chez les personnes âgées, chaque individu ayant un profil différent. Cependant cet organisme note l'importance de bien faire la distinction entre la consommation abusive, qui est consciente, et la consommation dangereuse, qui ne l'est pas. Il formule, en conséquence, les trois recommandations suivantes :

Etre sur ses gardes
Parce que le changement des proportions des masses liquide et graisseuse ainsi que le ralentissement du métabolisme des personnes âgées provoquent une alcoolémie plus élevée à quantités d'alcool égales et à poids égaux, il faut recommander aux personnes de plus de 65 ans d'être attentives aux effets de l'alcool sur leur organisme et de réduire leur consommation en conséquence.

Les médicaments et l'alcool
Parce que la polymédication est courante chez les seniors et que les interactions entre l'alcool et les médicaments sont fréquentes, Educ'alcool recommande aux personnes de plus de 65 ans, lors de l'acquisition de tout nouveau médicament d'ordonnance, de se renseigner systématiquement auprès d'un médecin ou d'un pharmacien sur les interactions et les incompatibilités possibles entre ce médicament et la consommation d'alcool.

L'entourage des aînés
Parce que les personnes âgées constituent un groupe fortement à risque de consommer de l'alcool de façon dangereuse -de manière non intentionnelle– et qu'un tel problème peut se cacher sous des symptômes généralement attribués au vieillissement, cette structure recommande que l'entourage -famille, proches, amis, médecins et professionnels de la santé- des personnes de plus de 65 ans soit informé, vigilant et soucieux d'intervenir.

De fait, puisque la consommation dangereuse est souvent décelée par une autre personne -un médecin, une infirmière, un membre de la famille ou un aidant naturel-, cette publication s'adresse autant aux aînés qu'à tous ceux qui les entourent. « Ces derniers doivent en effet être attentifs aux personnes âgées qu'ils côtoient » souligne Educ’alcool qui rappelle par ailleurs « qu'à tout âge, même et surtout après 65 ans, la modération a bien meilleur goût ».


Pour aller plus loin, lire aussi
Alcool : les baby-boomers boivent trop et se ruinent la santé
Seniors et alcoolisme : un thème trop souvent tenu secret et oublié
Informer les seniors sur les risques liés à l'alcool pour qu'ils réduisent leur consommation


Publié le Jeudi 19 Octobre 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 4528 fois