Sommaire
Senior Actu

Un détenu allemand septuagénaire ne veut pas sortir de prison

En Allemagne, à Aix-la-Chapelle, Hubert Niemann, un détenu âgé de 71 ans qui a passé les deux-tiers de sa vie derrière les barreaux, ne veut pas sortir de prison et préfère rester incarcéré jusqu’à la fin de sa vie, indique un récent article du Frankfurter Allgemeine Zeitung.


M. Niemann a déjà passé 53 ans en prison. Ce détenu a commis son premier crime à l’âge de 17 ans. Il a violé et tué à différentes reprises et a été incarcéré pour la première fois en 1953. Depuis, il n’a que très peu goûté à la liberté.

En Allemagne, la prison a perpétuité se traduit dans les faits par une peine maximale de quinze années d'incarcération. En ce qui concerne Hubert Niemann, ce dernier est resté presque quatre fois plus longtemps compte tenu de ses diverses condamnations qui se sont accumulées.

Comme le souligne une récente dépêche de l’AFP, ce détenu « ne veut pas sortir ». Il a peur d’avoir à commencer une nouvelle vie. « Je ne sais pas où j’irais si je sortais a-t-il indiqué à un quotidien allemand. Mes années difficiles en taule, elles sont derrière moi. Maintenant c'est plutôt un sanatorium ».

Ce vieux détenu remercie également ses compagnons de cellule et le personnel pénitentiaire qui l’ont sauvé à quatre reprises de crises cardiaques. Il précise que s’il avait vécu seul, il serait probablement mort. .../...
Un détenu allemand septuagénaire ne veut pas sortir de prison

Au-delà du simple fait divers, la situation de ce détenu pose la difficile question de la réinsertion des prisonniers qui sont incarcérés depuis des décennies et qui, une fois sortis de prisons à l’âge de 50, 60 ou 70 ans ne savent plus quoi faire de leur vie, n’ont pas de travail, n’ont plus de famille, n’ont plus d’amis et se retrouvent totalement désoeuvrés, à la dérive… Ils ont peur de sortir, d’être confrontés au quotidien : une nouvelle monnaie qu’ils n’ont jamais utilisé, des villes qu’ils ne reconnaissent plus, des mœurs qui ont changé,…

Mais le cas de ce septuagénaire soulève également le problème du vieillissement de la population carcérale et l’inadaptation des prisons aux détenus seniors dont le nombre augmente pourtant d’année en année. Par exemple, de récentes statistiques américaines indiquent que la population carcérale californienne vieillit. Ainsi, d'ici 2022, les prisonniers âgés de 55 ans et plus représenteront 16% de la population carcérale contre seulement 5% actuellement. Les prisons vont donc devoir se transformer et évoluer très rapidement afin d'éviter de très conséquentes augmentations de leurs coûts qui sont déjà très élevés. Un prisonnier senior coûtant en moyenne deux fois plus cher qu’un détenu plus jeune…

Pour aller plus loin, lire aussi :
Vieillissement de la population carcérale en Californie
Le plus ancien prisonnier de France, Lucien Léger, vient de sortir de prison


Publié le Lundi 5 Mars 2007 dans la rubrique Société | Lu 3186 fois