Sommaire
Senior Actu

Un couple de seniors britannique habite à l’hôtel depuis 22 ans... Parce qu'on s'occupe mieux d'eux

David Davidson, 79 ans et sa femme Jean, 70 ans, vivent dans un hôtel bon marché de la chaîne Travelodges, dans le centre-est de la Grande-Bretagne depuis plus de vingt ans. Prix, commodité, praticité, services… Et si certains hôtels devenaient une alternative à la maison de retraite ou à la vie à domicile ?


Ce couple de septuagénaires, indique un récent article de BBC news, est installé depuis si longtemps dans sa chambre numéro 1 (avec vue sur parking), que la direction a décidé de la baptiser du nom de ses locataires et de poser une plaque mentionnant : « Suite des Davidson ».

Pourtant, ces retraités sont propriétaires d’un appartement à Sheffield.

Mais depuis 1985, après avoir testé l’un de ces hôtels lors d’un déplacement familial, les Davidson ont commencé à prendre goûts à ce type d’hébergement. Ils ont tout d'abord essayé différents établissements, puis ils se sont finalement installés définitivement dans celui de Newark en 1997.

Afin de réduire un peu leur facture (ils ont déjà dépensé 147.000 euros depuis le début), le couple réserve sa chambre douze mois à l’avance, ce qui lui permet d’obtenir des réductions et de ne payer que 90 livres (132 euros) la nuitée.

Certes, ils doivent faire attention au rangement de leur chambre, afin que tout puisse y loger, mais d’un autre côté, ils apprécient les services fournis par l’hôtel : pas besoin de nettoyer, de faire de lessives, ni de préparer le lit. Quant aux repas, ils les prennent dans les petits restaurants du voisinage.

Comme le souligne M. Davidson dans l’article de BBC news « notre chambre d’hôtel est mieux adaptée à nos besoins. Elle se trouve en rez-de-chaussée. Ce qui est pratique car Jean se déplace en fauteuil roulant ». Et le retraité de conclure : « c’est une option plus économique que de rester dans une résidence pour personnes âgée, et on prend mieux soin de nous »…
Un couple de seniors britannique habite à l’hôtel depuis 22 ans... Parce qu'on s'occupe mieux d'eux


Publié le Jeudi 13 Septembre 2007 dans la rubrique Habitat | Lu 10671 fois