Sommaire
Senior Actu

Un bon citoyen : billet de Sam Bonjean

Il le trouvait sympathique ce voisin qui aurait pu être son petit-fils. D’ailleurs, il était toujours prêt à rendre service. Mais à quel prix ? Un beau jour de décembre 2012, Henri le nonagénaire reçoit Patrick, l’un de ses neveux, et lui dit que Laouari, son voisin, a eu la gentillesse d’aller lui changer la batterie de sa voiture, moyennant un chèque de… 800 euros.


Le neveu pense que le papy confond encore les francs et les euros mais le talon du chèque est sans équivoque. À 800 euros, on se demande s’il ne s’agirait pas de la batterie dorée sur tranche de la Cadillac de Bourvil dans « Le Corniaud », le célèbre film de Gérard Oury.
 
La situation n’a malheureusement rien d’humoristique. Le quadragénaire bethoncourtois entendait profiter des moyens du retraité. « Je me suis dit qu’à son âge, il avait trop d’argent », finit par lâcher le prévenu à la barre du tribunal de Montbéliard (25).
 
Maître Pierre-Henri Surdey, l’avocat du nonagénaire, rappelle que le pécule constitué découle d’une dure vie de labeur débutée dès l’âge de14 ans. L’avocat calcule que le malfaisant aurait détourné, via les chèques encaissés et les usages frauduleux de la carte bancaire, près de 57 000 euros. Les poursuites judiciaires concernent à peine le dixième.
 
Pour cet abus de confiance, le tribunal a condamné le quadragénaire à six mois de prison avec un sursis induisant l’obligation de travailler, d’indemniser la victime à hauteur de 6 000 euros et d’accomplir un stage de citoyenneté.
 
« C’est quoi ça ? », fronce subitement le condamné. « C’est un stage de deux jours où l’on vous apprend à être un bon citoyen et à respecter les autres », décode la présidente. Un grand sourire éclaire alors le visage du quadragénaire. « Ça vous fait rire ? », demande la présidente. Manifestement, oui…
 
Sam Bonjean (billet paru dans L'Est Républicain)


Publié le Jeudi 15 Octobre 2015 dans la rubrique Chroniques | Lu 1185 fois