Sommaire
Senior Actu

Un barman nonagénaire en charge des cocktails dans un grand hôtel de New York

Hoy Wong est barman à l’hôtel Algonquin (New York) depuis une trentaine d’années, mais n’envisage aucunement de prendre sa retraite, pourtant, il vient de célébrer son 90ème anniversaire, dont 58 ans à préparer des cocktails, indique une récente dépêche de l’AP.


M. Wong travaille depuis maintenant 27 ans pour le luxueux hôtel Algonquin, situé près de Time Square à New York.

Malgré ses 90 ans printemps –fêtés le 23août dernier-, ce vieux monsieur, qui a côtoyé de nombreuses stars du show business, des hommes politiques mais aussi de simples touristes, n’a aucune envie de laver ses verres et ranger ses bouteilles une dernière fois, pour prendre une retraite bien pourtant méritée.

Originaire de Hong-Kong, ce doyen des barmen, préfère rester derrière son bar à préparer ses mélanges colorés et alcoolisés, à se remémorer, avec une pointe de nostalgie, tous les grands de ce monde qu’il a servi : Marilyn Monroe, Judy Garland, le Duc de Windsor, John Lennon, Henry Kissinger, Dean Martin, etc.

Il est arrivé aux Etats-Unis par la côte ouest en 1940, à San Francisco. Après un séjour dans les forces armées américaines en Inde et en Chine, il s’installe en 1948 à New York, où il démarrera une carrière de barman au Freeman Chum, l’un des premiers restaurants chinois à la mode de la « Grande Pomme ».

Malgré son âge, M. Wong continue à tenir son bar cinq jours par semaine, huit heures par jour. « J’adore mon travail, j’adore rencontrer des gens ». Le nonagénaire se lève à 5h30 du matin, fait le tour du pâté de maison et se recouche jusqu’à midi. Il commence sa journée à 15 heures jusque tard dans la nuit. Son patron précise de son côté que son barman n’a jamais manqué une seule journée, que « c’est un honneur de travailler avec lui ».

Quant au vieux monsieur, il attribut sa longévité à son style de vie : manger sainement, faire la sieste, du sport tous les jours et ne pas s’inquiéter pour l’argent. Il a arrêté de boire de l’alcool en 1982 après une crise cardiaque et n’a jamais fumé de sa vie. A part les émanations des cigarettes de ses clients...
Un barman nonagénaire en charge des cocktails dans un grand hôtel de New York


Publié le Lundi 4 Septembre 2006 dans la rubrique Divers | Lu 2172 fois