Sommaire
Senior Actu

Un Siècle de Mémoires : un travail théâtral avec des personnes âgées en fin de vie

Créée en 2003 par Séverine Fontaine et Yves Benitah, la Compagnie IKB s’inscrit dans une démarche créative ouverte aux formes artistiques nouvelles, dans un théâtre porteur de questionnements et d’engagements. Cette compagnie mène, en direction du 3ème et 4ème âge, un travail théâtral qui tente de rompre avec l’isolement et l’exclusion des personnes en fin de vie. Cette aventure se déroule en collaboration avec l’Hôpital des Charpennes à Villeurbanne (69), où la compagnie est en résidence.


Le projet artistique

Un projet de création né en 2005, du lien qui s’est construit au fil du temps avec les personnes âgées hospitalisées en long séjour, menée par la Compagnie IKB et dirigée par Séverine Fontaine, à l’Hôpital Gériatrique des Charpennes de Villeurbanne dans la région lyonnaise.

« Notre volonté artistique est de transmettre l’héritage de ces personnes qui ont traversé le siècle, restant ainsi les derniers témoins de l’histoire commune. Parler de mémoire, c’est s’interroger sur les traces laissées par l’effacement progressif des souvenirs. C’est aussi la possibilité d’ouvrir les portes de l’hôpital et de briser l’isolement quotidien des patients hospitalisés en mettant en lumière leur besoin d’exister. Transmettre au dehors la réalité de vie de cette micro société est un acte citoyen qui pose des interrogations fortes sur la place de la personne âgée dans notre monde contemporain. La création audiovisuelle et sonore apportera une dimension transversale à l’écriture théâtrale et affirmera l’univers artistique de ce spectacle qu’une équipe d’acteurs portera sur le plateau » indique Séverine Fontaine, metteur en scène.

La démarche

Une résidence originale...
Créée en 2003 par Séverine Fontaine et Yves Benitah, la Compagnie IKB s’inscrit dans une démarche créative ouverte aux formes artistiques nouvelles, dans un théâtre qui se veut « porteur de questionnements et d’engagements ». Depuis, la compagnie mène en direction du 3ème et 4ème âge, un travail théâtral qui tente de rompre avec l’isolement et l’exclusion des personnes en fin de vie. Cette aventure se déroule en collaboration avec l’Hôpital des Charpennes à Villeurbanne, où la compagnie est en résidence.

Notes de mise en scène
Cette compagnie théâtrale a toujours défendu, dans ses créations, la volonté d’utiliser et de croiser les disciplines artistiques. Cette démarche souhaite se renforcer sur Un Siècle de Mémoires où musique et vidéo entrent en interactivité pour mieux aborder l’espace clos de l’hôpital et l’espace ouvert du souvenir vivant. Les trois personnages fondateurs de la pièce, H. 1, H. 2, et F. 3 (interprétés par Thomas Desfossé, Jacques Pabst et Anny Vogel), sont dans une intemporalité d’âge. Ils sont la synthèse des différents parcours de vie, des voix des personnes entretenues. Ils sont incarnés, dans un rapport particulier au corps.

En réaction : une Voix Extérieure
Ce personnage mouvant (interprété par Séverine Fontaine) est dans une autonomie d’action et de parole. Il est l’électron libre susceptible à tout moment de bousculer le cours du spectacle. Il est l’observateur, la réaction, le regard de l’artiste sur ce qui se déroule devant lui. Il est le guide. Le texte dramatique est l’entrelacement des paroles recueillies lors des entretiens à l’Hôpital des Charpennes. Sa structure prend naissance dans l’espace clos de la chambre, univers quotidien des trois personnages, s’ouvre ensuite sur l’espace du souvenir vivant, pour se refermer sur l’hôpital en posant une question : que font-ils là ?

La réalisation

Etape février / mai 2005 - Entretiens
Cette première phase a été mené par Séverine Fontaine (metteur en scène et comédienne), Odile Banvillet (écrivain), et Guillaume Marmin (vidéaste). Ils ont réalisé une série d’entretiens auprès de personnes en long séjour. Le docteur Bernard Croisile, neurologue des hôpitaux, docteur et responsable du Laboratoire Mémoire de l’Hôpital Neurologique de Lyon, a apporté un regard spécialisé sur l’ensemble du processus.

Etape mai / juillet 2005 - Mise en forme
Odile Banvillet a travaillé dès le mois de mai, en collaboration avec le metteur en scène Séverine Fontaine et Yves Benitah, sur la mise en forme des entretiens réalisés. L’auteur, après une retranscription de plus de 650 pages d’entretiens, a pu concentrer ces récits et apporter un témoignage fort sur le travail recueilli.

Etape août 2005 - Adaptation
A partir de la matière apportée par l’auteur Odile Banvillet et par les récits des personnes en long séjour à l’Hôpital des Charpennes, Séverine Fontaine et Yves Benitah ont réalisé une première adaptation (en cours) dans la ligne artistique du projet.

La création 2006/2007

La création du spectacle aura lieu en janvier 2007 à l’Espace Albert Camus à Bron (69). Les lieux susceptibles d’accueillir le spectacle sur la saison 2006/2007 sont en cours de confirmation.

« Notre volonté pour cette création, fort du temps de maturation et des différentes étapes de travail présentées en 2005, est de retravailler le texte et la trame dramaturgique. La direction avec les acteurs se verra renforcée dans la place de cette parole singulière. C’est par cette approche que nous pourrons consolider et articuler dans un souci de justesse les différents médiums (vidéo, son, lumière, scénographie) en préservant l’humanité de ce travail et sa dimension émotionnelle » conclut Séverine Fontaine.

Contact : Yves Bénitah, directeur artistique
Cie IKB / ACTE PUBLIC
16, rue René Leynaud - 69 001 Lyon
Tél. : 04 72 00 98 87 - Fax : 04 78 28 03 54
E mail ou compagnie.ikb@wanadoo.fr


Publié le Jeudi 13 Avril 2006 dans la rubrique Intergénération | Lu 5247 fois