Sommaire
Senior Actu

Tunisie : une structure entre l'EHPAD et la résidence haut de gamme

Avec la fermeture de nombreux hôtels de luxe en Tunisie, la société Carthagea envisage de transformer ces établissements en maisons de retraite médicalisées haut de gamme afin de faire venir les Français âgés, notamment les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.


Face à la menace terroriste latente, la Tunisie connait une très forte réduction de son tourisme… Ce qui entraine, bien évidemment, la fermeture de nombreux hôtels souvent haut de gamme. Dans ce contexte, l’idée de la société Carthagea est de transformer ces unités en maisons de retraite médicalisées qui pourraient accueillir des personnes âgées françaises, notamment des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Le fait est que la France manque de place.
 
Ce tout premier EPHAD « pilote » format résidence 5 étoiles devrait ouvrir ses portes au mois d’octobre prochain dans la zone touristique de Yasmine Hammamet au sein de l’ancien hôtel « Saphir Palace& SPA » situé en front de mer, entre les remparts de la médina et la plage de sable fin de la station, sur un terrain de plus de 2,5 hectares. Cet établissement offrira la possibilité d’accueillir 240 résidents encadrés par 400 personnes, et bien sûr, par une équipe médicale.
 
Sur le papier, l’idée est bonne. Cette société envisage même de faire venir 10.000 patients en Tunisie sur une quarantaine d’établissements au cours des vingt prochaines années… Mais face à la situation du pays toujours instable, face aux nombreux attentats qui ont eu lieu ces derniers là-bas mais également en France, pas certains que les Français aient envie d’envoyer leurs proches malades de l’autre côté de la Méditerranée... 


Publié le Jeudi 16 Juin 2016 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1252 fois