Sommaire

Trois initiatives favorisant le lien entre nouvelles technos et bien vieillir récompensées

Pour la quatrième année consécutive depuis sa création, le fonds de dotation Kaelis a décerné en novembre 2017, trois prix favorisant le lien entre technologies et bien-vieillir. Détails.


Depuis quatre ans, Kaelis souhaite favoriser la prise de conscience de l’ensemble des acteurs de l’écosystème de l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie du rôle positif que peuvent jouer les avancées technologiques, et en particulier les technologies pour l’autonomie, dans les domaines aussi divers que la santé, la sécurité, le confort, les loisirs, la mobilité, le maintien du lien social. Une excellente idée.
 
Dans cet esprit, en 2017, le fonds a décerné trois prix répondant à cette ambition :
- 4ème édition du Prix « Graines de chercheurs » : ce prix récompense annuellement le meilleur mémoire consacré aux solutions technologiques pour l’autonomie et à la gérontechnologie. Cette année, c’est Fara Stéphanie Ratsimbazafy qui a retenu toute l’attention du jury pour son mémoire en Master 2.
 
Son travail de recherche est consacré à la prévention de la perte d’autonomie et de la fragilité dans des résidences pour personnes âgées à Montréal (Canada) par le biais d’un programme d’activité physique adaptée développé par le système informatique Jintronix. Ce projet a reçu un prix d’un montant de 1. 500 euros.
 
- 3ème édition du prix « Technologies et Bien-vieillir » : ce prix visant à soutenir les initiatives favorisant le bien vivre des aînés (en établissement ou au domicile) a reçu cette année de nombreuses candidatures. Le CIR-SP de Poitiers a été retenu pour ses actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées dépendantes, notamment à travers l’ouverture d’un espace d’information et de démonstration d’aides techniques et la mise en place d’un projet Silver Geek pour amoindrir la fracture numérique générationnelle. Il recevra une subvention de 1.500 euros pour mener à bien son projet.
 
- 2ère édition du prix « L’intergénération au coeur des Technologies pour le Bien-vieillir » : pour cette deuxième édition visant à faire émerger ou à soutenir des actions intergénérationnelles menées avec des seniors autour de l’utilisation des nouvelles technologies, c’est la maison de retraite Le Castel qui a été retenue pour son projet avec l’école Emile Chenon autour du thème « les cinq sens » et de la mise en place sous la forme d’un jeu d’ombres, d’une pièce de théâtre où chaque groupe enfants/résidents a raconté et écrit une histoire sur le jardin en fonction des saisons en incluant un dialogue entre une grand-mère ou un grand-père et son petit-enfant. Elle recevra une subvention de 1.000 euros lui permettant de continuer à mener ses actions favorisant le lien intergénérationnel.

Publié le Mercredi 15 Novembre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1531 fois



Commentez cette information