Sommaire
Senior Actu

Trocmaison.com : le troc de maisons séduit les retraités

Dans un récent communiqué, le site Internet Trocmaison.com revient sur une solution qui permet aux retraités de voyager en France ou à l’étranger en toute sérénité et pour pas trop cher. Comment ? Grâce à l’échange de maisons. Un concept qui existe déjà depuis quelques années et qui séduit de plus en plus de seniors.


Trocmaison.com : le troc de maisons séduit les retraités
Le troc est revenu dans l’air du temps. On troque ses vêtements, on troque ses meubles, on troque ses livres, mais on troque aussi sa maison. Vous habitez un petit appartement en plein cœur de Paris et vous souhaitez l’échanger contre une belle maison dans le sud de l’Espagne ? Pas de problème, le site Internet Trocmaison.com vous aide à trouver la personne qui voudra échanger, les temps des quelques jours ou plus, sa maison contre la vôtre.
 
Une bonne manière de partir en vacances pour pas trop cher en ayant de surcroit, le sentiment de rester chez soi, puisque vous n’avez pas besoin de séjourner à l’hôtel. Davantage de temps libre, un appétit pour les voyages, mais un budget non extensible (les retraites sont fixes et la tendance n’est pas à leur augmentation)… C’est sans doute ce qui explique le succès de ce site web auprès des jeunes retraités.
 
Au-delà de nos frontières, la clientèle internationale de HomeExchange.com (le site d’origine en version originale, fondé en 1992) montre que les plus de 54 ans, retraités ou en semi-retraités, représentent plus de 10% de la communauté. Un pourcentage en hausse constante. Si les trois-quarts (77%) d’entre eux proposent leur résidence principale à l’échange, un tiers utilise une résidence secondaire, optimisant à bon escient un bien inoccupé une partie de l’année.
 
Pourquoi les retraités actifs bénéficient-ils -plus que les autres- de ces avantages ? Eh bien c’est simple ! Ils ne sont pas tributaires du calendrier scolaire ! Cette souplesse favorise donc les opportunités. Etant donné que l’hébergement ne leur coûte rien, ils peuvent séjourner plus longtemps et choisir les périodes creuses, celle où les billets d’avion sont les moins chers (c’est souvent le poste le plus élevé de ce genre de déplacement). Certains l’ont si bien compris qu’ils en ont fait un mode de vie, troquant leur maison ou leur appartement une grande partie de l’année pour vivre à New York, à Rio ou à Barcelone comme un habitant du pays.
 
Comme en témoignent Marie et Robert, parisiens nouvellement retraités de l’éducation nationale, « Nous sommes des adeptes du troc de maisons avec près de vingt échanges à notre actif ! Aujourd'hui, nous pouvons partir quand nous voulons, hors vacances scolaires. Ce système nous permet d'avoir accès à des offres de dernière minute. Nous pouvons donc voyager plus souvent, plus longtemps et improviser des escapades. Nous n'hésitons pas à échanger notre voiture et sommes contents de confier nos plantes et nos bonzaïs si fragiles ». Alors ? Ça vous tente ? A quand votre prochain voyage à l’autre bout du monde ?


Publié le Mardi 25 Novembre 2014 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1244 fois