Sommaire
Senior Actu

Travis : un lama en maison de retraite

On le sait, les animaux permettent d’adoucir la vie des résidents en maisons de retraite. Oiseaux, chiens, chats, poissons rouges, mêmes des poules font rire et sourire les anciens ! Mais c’est bien la première fois que l’on voit un lama divertir des personnes âgées ! L’histoire se déroule aux Etats-Unis, dans un établissement de Nashoda Valley dans le Massachussetts.


Travis : un lama en maison de retraite
Les scientifiques connaissent les bienfaits de la présence d’un animal sur la santé et le bien-être psychologique. De fait, vivre en compagnie d’un chien, d’un chat ou même d’un poisson rouge entrainerait des effets bénéfiques sur l’hypertension, le stress ou la dépression. Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que de plus en plus de maisons de retraite fassent appel à des compagnons à poil ou à plumes pour offrir un peu bonheur et de tendresse aux aînés.
 
Mais en revanche, c’est bien la première fois que l’on voit un lama (pas Serge) mais Travis, qui vient divertir les anciens d’un établissement pour personnes âgées qui se trouvent dans l’est des Etats-Unis, à Nashoda Valley dans le Massachussetts. Le camélidé au pelage marron est apprivoisé ; il vit dans une grande prairie qui se situe juste à côté de la maison de retraite. Les aînés peuvent donc lui rendre visite mais l’animal vient également voir les résidents au sein même du bâtiment et se promène dans les couloirs ou le salon pour la plus grande joie de ces retraités. Espérons juste que Travis n’a pas la fâcheuse habitude de cracher !
 
Grâce aux stimulations visuelles, tactiles ou émotionnelles véhiculées par les animaux, les personnes âgées restent alertes plus longtemps. D’une manière générale, on note que les ainés qui vivent avec un animal marchent plus, ont un taux de triglycérides et de cholestérol nettement plus bas et sont de meilleure humeur que les autres. Ils sont aussi plus résistants après une crise cardiaque.
 
Rappelons que le lama est un camélidé domestique d'Amérique du Sud. Le terme est souvent utilisé de manière plus large pour l'alpaga, le guanaco et la vigogne. La longévité de cet animal est de 10 à 20 ans.



Publié le Lundi 4 Janvier 2016 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1070 fois