Sommaire
Senior Actu

Toyota Avensis Touring Sports : une Toyota 100% européenne

La Toyota Avensis bénéficie d’une mise à niveau particulièrement avancée. Alors que les montres suisses ont de plus en plus de mal à se prévaloir de leur qualité réelle de Swiss Made, -les composants asiatiques étant de plus en plus nombreux-, cette Toyota Avensis est une véritable voiture européenne. R&D à Bruxelles, design en France près de Nice et production en Angleterre...


Toyota Avensis Touring Sports
En France, la catégorie des routières se vend de moins en moins. Les SUV, les monospaces compactes raflant la mise. Et le segment D ne représente plus que 4% des ventes de véhicules et occupe la septième place du marché. En revanche, ce segment est vendu à 75% aux flottes d’entreprises.

Si les particuliers boudent le plaisir du confort apporté par l’espace à bord, les utilisateurs professionnels l’apprécie. Quant à la Toyota Avensis, c’est sa version break qui est plébiscitée à 80%.
 
Une raison qui pousse Toyota à proposer un choix de six versions différentes aux entreprises.

Pour Toyota, cette Avensis représente le haut de gamme de la marque et il est logique qu’un constructeur généraliste ait à cœur de proposer à ses clients un haut de gamme de qualité.

D’autant que la réputation de qualité est toujours bien présente pour cette marque.

Toyota Avensis Touring Sports
Dans cette opération de restylage de la carrosserie, c’est sur la face avant que le bureau de style semble le plus avoir travaillé. On retrouve une unité avec tous les nouveaux modèles de la marque. Une calandre très ouverte, aux airs de manga, avec des feux rejetés aux extrémités. On remarque également une augmentation des portes à faux, l’avant aurait sans doute mérité d’être raccourci afin de respecter un équilibre entre l’avant et l’arrière. Le logo Toyota est plus présent dans la calandre.
 
C’est dans sa version break que le nouveau profil de l’Avensis est le plus expressif. Il reste néanmoins très consensuel. On retrouve bien sûr des roues de 17 ou 18 pouces, un tic chez tous les stylistes qui oublient le prix exorbitant de ces pneus en rechange. Sans oublier le confort dégradé avec des roues de 18 pouces.
 
C’est dans l’habitacle que le renouvellement se fait le plus sentir. Une nouvelle planche de bord plus moderne qui intègre un large écran de 8 pouces offre une excellente ergonomie. La qualité des matériaux est satisfaisante et les accostages sont bien réalisés. Si la qualité perçue est bonne, on aurait néanmoins apprécié un peu plus de gaieté dans le traitement de l’habitacle. En revanche, il faut souligner l’excellent maintien des nouveaux sièges dont l’assise est plus longue sous la cuisse. On apprécie également le silence de fonctionnement à bord lors des déplacements. C’est le résultat de l’utilisation de matériaux isolants aux propriétés phoniques plus absorbantes.

Toyota Avensis Touring Sports
Dans son comportement routier, cette nouvelle Toyota Avensis s’avère être une excellente surprise. Essayée sur un parcours de montagne particulièrement sinueux, on a pu apprécier les modifications techniques du châssis. Notamment de nouvelles barres antiroulis qui se montrent très efficaces. Le roulis est toujours maîtrisé y compris dans les virages serrés pris à allure soutenue. Dans le même esprit, le freinage conserve son efficacité dans les descentes de col.
 
En revanche, ayant eu la possibilité d’essayer deux voitures différentes, l’une équipée en roues de 17 pouces et l’autre en roues de 18 pouces les conséquences sur le confort sont flagrantes. Autant le modèle en 17 pouces reste confortable autant la voiture équipée en 18 pouces devient sèche et fait ressentir la moindre détérioration du revêtement. Il faut vraiment éviter de choisir ce type de dimensions qui n’apporte rien au conducteur lambda.
 
Pour les inconditionnels des motorisations Diesel, Toyota a bien sûr prévu deux motorisations Diesel, l’une de 1,6l et l’autre de 2.0l. Ces deux groupes étant des moteurs d’origine BMW. Il conviendra de privilégier la seconde version de 143 ch. En effet le petit moteur et ses 112 ch semblent à la peine pour cette grande voiture. Il faut également anticiper sur l’avenir incertain du Diesel dans les grandes villes.
 
Voiture haut de gamme pour la marque japonaise, l’Avensis bénéficie d’un équipement de série tout à fait correct. Dès le niveau d’entrée de gamme Dynamic on dispose d’une assistance au démarrage en côte, d’un volant multifonction, d’une climatisation automatique, d’un siège électrique à réglage lombaire pour le conducteur, d’un régulateur de vitesse et d’un système multimédia à écran tactile bluetooth. Pour cette grande routière, les familles disposeront dans la version break d’une véritable soute permettant de ne pas avoir à se restreindre sur les bagages. Quant à ceux qui désirent tracter un bateau ou tout autres jouets de vacances, il est possible de tracter jusqu’à 1.800 kilos avec le break.
 
Elégante mais peut être trop discrète, cette nouvelle mouture de l’Avensis mérite une meilleure place dans le marché français des familiales.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Toyota Avensis Touring Sports en chiffres

Toyota Avensis Touring Sports
Moteur essence 4 cylindres en ligne – 1 798 cm3 (80,5 x 88,3 mm) – 147 ch à 6 400  tr/min – 180 Nm à 4 000 tr/min
 
Boîte manuelle à 6 rapports

Dimensions : 482 x 181 x 148 cm, empattement : 270 cm – Poids : 1510 kg – Pneumatiques 215/55 R17
 
Vitesse : 200 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 9,4 s – Émissions de CO2 : 140 gr/km
 
Prix : dès 29.900 euros

Toyota Avensis Touring Sports


Publié le Lundi 6 Juillet 2015 dans la rubrique Automobile | Lu 1376 fois