Sommaire
Senior Actu

Tout savoir pour bien préparer les plantes médicinales : le point avec le Laboratoire Marque verte

Le Laboratoire Marque verte est spécialisé dans la commercialisation de produits en pharmacie à base de plantes pharmaceutiques. Avec l’arrivée des vacances, ces spécialistes de la phytothérapie se proposent de vous prodiguer quelques conseils en matière d’infusions, de décoctions, de cataplasmes, de compresses ou de masques. Détails.


Les infusions
C’est une façon simple de préparer les feuilles ou les fleurs mais aussi certaines graines dont les principes actifs, solubles dans l’eau, sont facilement extraits. On les prépare à partir d’une seule plante ou d’un mélange de plusieurs, que l’on consomme chaudes ou froides.
 
• Mettez la plante dans un filtre et placez-le dans une tasse. Versez de l’eau bouillante.
• Laissez en contact 5 à 10 min, selon la saveur recherchée avant d’enlever le filtre.
• Ajoutez du sucre ou du miel selon votre goût.
 
On peut également préparer de plus grande quantité dans une théière.
• Ébouillantez la théière.
• Mettez ensuite les plantes, remettre le couvercle puis laisser infuser 10 à 15 min.
• Versez l’infusion dans une tasse en filtrant.
 
Quantité à utiliser : 1 cuillère à café (2 à 3 g) de plantes séchées pour une tasse d’eau ou bien 20 g de plantes séchées pour 500 ml d’eau.
 
Dose quotidienne : 250 à 500 ml (2 à 4 tasses) par jour.
 
Conservation : 24h dans un récipient fermé, placé au réfrigérateur ou dans un endroit frais.
 
Les décoctions
Certaines parties de plantes, comme les racines, tiges, bois ou écorces nécessitent une préparation plus puissante pour libérer leurs principes actifs. On fait bouillir la plante coupée en petits morceaux dans de l’eau. Les décoctions se boivent chaudes ou froides.
 
• Placez la plante dans une casserole.
• Recouvrez d’eau froide et portez à ébullition.
• Faites réduire d’un tiers environ en maintenant l’eau bouillante 10 à 30 min.
• Filtrez avec une passoire. 
 
Quantité à utiliser : 20 g de plantes séchées pour 750 ml d’eau froide à réduire à 500 ml après ébullition.
 
Dose quotidienne : 250 à 500 ml (2 à 4 tasses) par jour.
 
Conservation : 48 h maximum dans un récipient fermé, placé au réfrigérateur ou dans un endroit frais.
 
Les macérations à froid 
La chaleur peut détruire certains principes actifs. La macération à froid est alors plus recommandée qu’une décoction
• Couvrez 25 g de plante avec 500 ml d’eau tiède (15 à 20°C).
• Laissez reposer 12 à 24 h.
• Filtrez et utilisez comme une décoction.
 
Les compresses
Les infusions et les décoctions peuvent également être utilisées en application sur la peau à l’aide d’un linge ou d’une compresse. Les compresses chaudes permettent de diminuer les gonflements, contusions et douleurs musculaires. Utilisées à froid, elles sont utiles pour calmer les inflammations, piqûres d’insectes, faire tomber la fièvre et atténuer les maux de tête.
• Imprégnez un linge propre, une compresse (en gaze ou en non-tissé) ou bien encore une compresse oculaire avec la préparation chaude ou froide.
• Appliquez sur la partie à traiter.
 
Application
Renouvelez la compresse quand elle a refroidi (si elle est utilisée chaude) ou quand elle est sèche (si elle est utilisée froide).
 
Cataplasmes et masques
Ce sont des préparations, de consistance d’une pâte molle, composées de poudres ou farines délayées dans de l’eau, dans des infusions ou dans des décoctions.
 
Cataplasmes à chaud :
• Délayez la farine dans le liquide.
•  Faites cuire en remuant continuellement jusqu’à obtenir la consistance convenable.
 
Cataplasmes ou masques à froid :
•  Délayez la farine dans le liquide en quantité suffisante pour donner tout de suite la consistance convenable. Les cataplasmes à froid sont utilisés si les zones à traiter sont enflammées ou douloureuses et les masques pour purifier le visage ou les cheveux.
 
Application
Appliquez le cataplasme ou le masque directement sur la peau ou entre 2 linges (ou compresses). Renouvelez au moins 2 fois par jour. Il ne faut pas oublier que les plantes, même les plus connues, ne sont pas dépourvues d’effets secondaires en cas d’erreur de dosage. C’est pourquoi, pour toutes ces recettes, il est nécessaire de respecter les quantités à utiliser et les doses quotidiennes.
 
Les informations sont données à titre général, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager la responsabilité du laboratoire. Pour tout usage des plantes dans un but thérapeutique, ou si vous présentez ou pensez présenter les caractéristiques d’une pathologie, consultez votre médecin ou votre pharmacien.


Publié le Mardi 4 Juillet 2017 dans la rubrique Bien-être | Lu 440 fois