Sommaire
Senior Actu

Tous contre le diabète : un collectif pour le Label Grande Cause Nationale

La Fédération Française des Diabétiques (FFD) a fédéré les acteurs associatifs de la lutte contre le diabète dans un collectif pour présenter la candidature du diabète au label de « Grande Cause Nationale 2014 ». Dans cette esprit, une pétition en ligne vient d’être lancée auprès du public pour soutenir cette démarche de santé publique.


« Avec près de 4 millions de personnes atteintes (400 nouveaux cas par jour) pour un coût de 18 milliard d’euros par an (1 milliard de plus tous les ans), c’est notre devoir de mobiliser tous les acteurs afin d’enrayer cette épidémie galopante et silencieuse, de faire mieux connaître ce qu’est la vie avec un diabète, d’améliorer la prise en charge et de développer la prévention » a indiqué à cette occasion Gérard Raymond, secrétaire général de la Fédération Française des Diabétiques.
 
En ce 14 novembre 2013, Journée Mondiale du Diabète, la Fédération Française des Diabétiques (FFC) lance sa Campagne de mobilisation en interpellant, à l’occasion d’un débat, tous les acteurs sur le thème « Diabète, parcours de santé, de la théorie à la réalité ». Les politiques sont les premiers visés avec ce colloque organisé à l’Assemblée Nationale.
 
La Fédération Française des Diabétiques, l’Aide aux Jeunes Diabétiques et la Société Francophone du Diabète se sont mobilisés sur un programme qui s’articule autour de visuels d’alerte, d’une pétition puis d’une campagne de prévention et d’actions dirigées vers des publics prioritaires.
 
Rappelons que le diabète c’est :

- La première cause de cécité avant 65 ans – 29 000 personnes/an
- La première cause d’amputation hors accident – 8 000 personnes/an
- La deuxième cause de maladies cardiovasculaires
- 700.000 personnes seraient diabétiques sans le savoir.
 
Le diabète ce sont 30 000 décès chaque année
 
Une épidémie silencieuse aux complications dramatiques

Maladie génétique et environnementale, le diabète de type 2 peut passer inaperçu pendant de longues années ; Il s’écoule en moyenne 5 à 7 ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic, posé souvent à l’occasion des premières complications graves. Quant au diabète de type 1 qui frappe moins de 10 % des personnes, maladie auto-immune, il nécessite un diagnostic d’urgence surtout pour les enfants et une prise en charge optimum.
 
La reconnaissance du diabète comme Grande Cause Nationale 2014 répond à la fois à un objectif de sensibilisation et d’information du public, des acteurs et des décideurs sur cette maladie qui est plus qu’un fléau sanitaire, il s’agit d’un fléau économique et humain. 


Publié le Jeudi 14 Novembre 2013 dans la rubrique Santé | Lu 420 fois