Sommaire
Senior Actu

Tourisme médical : comment s'y prendre ?

Face aux prix prohibitifs de certains soins, de plus en plus de Français ont recours au tourisme médical. Souvent tabou ou critiqué, ce phénomène reste néanmoins au service du patient dans la mesure où il offre une alternative au renoncement aux soins pur et simple... Toutefois, qu’il devienne une option de plus en plus envisageable pour certains, un séjour médical ne se prend pas à la légère… Et il se prépare.


Tourisme médical : comment s'y prendre ?
Alors comment s’y prendre? Tout d’abord, parlez-en à votre médecin traitant. En cas de complications post-opératoires, il est impératif que votre médecin soit en capacité de vous aider. Une fois cette étape franchie, il est important de mener ses recherches sur internet. Cette phase d’information sur le tourisme médical implique la comparaison des prix de l’intervention souhaitée ainsi que l’évaluation de la qualité des cliniques pertinentes.
 
Attention, vous ne trouverez pas ces informations sur les sites officiels des cliniques, conçus dans le but de vous vendre un service, mais sur une plateforme de facilitation de séjours médicaux, telle que www.medigo.com par exemple. Ce type de site internet, entièrement gratuit pour le patient, vous permet d’accéder à des prix transparents mais aussi des critères de qualité rigoureux ; notamment des témoignages d’anciens patients.
 
La qualité doit être au centre de vos préoccupations. Certains sites tentent de vous séduire avec des prix attractifs ou des cadres paradisiaques. Ne vous faîtes pas avoir. Commencez par jeter un œil sur les accréditations dont la clinique bénéficie. Ces accréditations, délivrées par un organisme tiers, ont pour but de reconnaître la compétence d’une clinique ou d’un hôpital dans un domaine donné. L’un de ces organismes d’accréditation, la Joint Commission International, est reconnu comme étant le principal organisme mondial d’accréditation en matière de qualité des soins de santé et de sécurité des patients.
 
Toutefois, il ne faut pas s’arrêter aux accréditations. Bien qu’elles soient pratiques, voire essentielles, rien ne peut remplacer le témoignage d’un patient satisfait. Interagissez avec d’autres patients sur un forum, cherchez des témoignages en ligne ou parlez-en simplement autour de vous. Il est fort probable que quelqu’un de votre entourage ait déjà voyagé pour des soins.
 
Lorsque vous aurez suffisamment enquêté sur la qualité des soins prodigués, vous pourrez enfin préparer votre séjour l’esprit tranquille. Beaucoup de cliniques ayant l’habitude de recevoir des patients étrangers bénéficient de partenariats avantageux avec les hôtels locaux, alors n’hésitez pas à en profiter. En parallèle, n’oubliez pas que même s’il est parfaitement préparé, un séjour médical représente tout de même un départ à l’étranger, dans un pays qu’on ne connaît pas forcément, ce qui peut être intimidant pour certains. Il est donc vivement conseillé de partir avec un proche. Et de se renseigner sur le pays… Au moins un minimum (climat, coutume, etc.)
 
Vous avez donc discuté avec votre médecin-traitant, comparé des prix transparents ainsi que des critères de qualité, lu des témoignages sur des forums médicaux, demandé à un proche de vous accompagner et vous êtes désormais prêt à profiter de votre séjour médical. Oui, profiter! Car un séjour médical peut aussi représenter une opportunité de partir en voyage dans un pays qui vous fait envie. Rien ne vous empêche de joindre l’utile à l’agréable. Alors, que vous aillez au Costa Rica pour des implants dentaires, en Thaïlande pour de la chirurgie esthétique ou en Turquie pour des soins ophtalmologiques, assurez-vous que vous avez bien fait les recherches nécessaires avant le départ et faîtes de ce séjour médical, si possible, un voyage de découverte.


Publié le Jeudi 5 Mars 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1432 fois