Sommaire
Senior Actu

Tissot Transamerica : Jean-Philippe Patthey, un senior de 57 ans « explose » le record

Le 20 décembre dernier, le suisse Jean-Philippe Patthey est arrivé à Ushuaia en Argentine sur son vélo couché, après un périple de plus de 25.000 km ! Il était parti d’Alaska le 22 août 2008 avec la ferme intention de battre le record de cette traversée et de montrer l’efficacité du pédalage en position allongée. Pari réussi et record pulvérisé pour un homme atteint d’une maladie cardiovasculaire. Un splendide exemple de courage.


Jean-Philippe Patthey, retraité suisse de 57 ans, a vendu son entreprise en 2001 pour se consacrer à ses passions : le sport, les voyages et l’aventure.

Après avoir participé à des rallyes automobiles, au Paris-Dakar pédestre de 1986, à une expédition en Antarctique, après avoir traversé le Pakistan à vélo pour se rendre en Chine, après avoir accompagné Mike Horn dans le grand nord, en 2003, il met le cap sur l’Australie pour y réaliser une première : la traversée du continent en char à voile, de la côte est à la côte ouest, en longeant la piste des plus grands déserts.

Ainsi, lorsque le 23 août dernier, Jean-Philippe Patthey part de Prudho Bay en Alaska au bord de l’océan arctique pour un périple de 24.698 km à travers tout le continent américain, de l’extrême nord à l’extrême sud, c’est déjà avec une solide expérience des chemins de traverses, hors des sentiers battus...
Jean-Philippe Patthey

Tissot Transamerica : Jean-Philippe Patthey, un senior de 57 ans « explose » le record

Son but, à travers la Tissot Transamerica, était double : tout d’abord, ce retraité suisse voulait montrer sur le terrain, l’efficacité, le confort et la logique « physique » du pédalage en position couchée. Mais Jean-Philippe Patthey, atteint d’une maladie cardiovasculaire, souhaitait également « participer activement, en collaboration avec les milieux pharmaceutiques et médicaux, à la recherche sur ces maladies » précise l’aventurier sur son site Internet. M. Patthey a tout de même subi trois interventions chirurgicales au cœur !

Et ce week-end, le 20 décembre dernier plus précisément, M. Patthey a gagné son pari ! En effet, il est arrivé à Ushuaia en Argentine, au bout de 119 jours, 22 heures et 15 minutes. Un nouveau record qui pulvérise de 20 jours (soit 481 heures et 45 minutes), l’avance sur la précédente traversée par la voie Panaméricaine.

Durant toute son expédition, Patthey se levait à l’aube afin de pédaler plus de 20 heures par jour jusqu’à ce que la nuit l’empêche de continuer dans de bonnes conditions. Il parcourait en moyenne 200 kilomètres par jour.

« Qui aurait pu s’imaginer que j’étais capable d’accomplir cela ? » s’étonne Jean-Philippe Patthey. « Cela montre ce que les gens ordinaires peuvent faire s’il y mettent tout leur coeur. » « Le record du monde de Jean-Philippe Patthey est un triomphe de force mentale et de conviction », souligne de son côté François Thiébaud, président de Tissot Worldwide, sponsor officiel de la course.

Un bel exploit qui montre bien que les seniors, grâce à leur expérience et à leur force de caractère, même malgré de petits soucis de santé, peuvent encore réaliser de grandes choses ! A bon entendeur...


Publié le Mardi 23 Décembre 2008 dans la rubrique Bien-être | Lu 9232 fois