Sommaire
Senior Actu

Thérèse Clerc : la fondatrice des Babayagas est morte à 88 ans

Thérèse Clerc, la fondatrice de la Maison des Babayagas est décédée des suites d’un cancer, le 16 février 2016 à Montreuil (Seine-Saint-Denis) à l’âge de 88 ans. Elle était connue comme militante féministe et surtout, comme étant la fondatrice de la Maison des Babayagas.


Voici une femme d’exception, une femme qui s’est battue toute sa vie pour ses idées et ses convictions. Militante féministe de la première heure, elle est surtout connue pour avoir eu l’idée, en 95, de la création de la Maison de Babayas. Thérèse Clerc est décédée le 16 février dernier à Montreuil, chez elle, des suites d’un cancer. Elle avait 88 ans et quatre enfants.
 
Rappelons que la Maison de Babayagas est un lieu de vie pour femmes âgées, lieu autogéré, solidaire, citoyen et écologique. Ce n’est pas un projet gérontologique, à peine un projet social, c’est un projet politique, économique et culturel, qui veut changer la représentation des vieux sur eux-mêmes mais également, le regard de la société sur les vieux. Les Babayagas empruntent leur nom aux sorcières mangeuses d'enfants des contes russes.
 
Quinze de combat ont été nécessaire pour que cette maison d’un nouveau genre puisse voir le jour en 2013 à Montreuil en Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, ce concept totalement avant-gardiste et décalé accueille 25 logements pour des locataires âgées de 60 à 80 ans ; quatre appartements sont réservés à des étudiants. Des salles communes ont été pensées pour accueillir des associations locales et l’Université des Savoirs sur la Vieillesse (UNISAVIE), première université populaire sur la vieillesse.
 
Comme aimait le rappeler Thérèse Clerc : « j’entends que la vieillesse, c’est la maladie, ça ne peut être que la maladie, et moi je leur réponds, mais non, la vieillesse c’est un bel âge, c’est l’âge de toutes les libertés, et c’est pas une pathologie ». 


Publié le Mercredi 17 Février 2016 dans la rubrique Social | Lu 1057 fois