Sommaire
Senior Actu

Tétanos/polio/diphtérie : les seniors d'Île-de-France inégalement vaccinés

Selon une étude réalisée par l’Institut Pasteur, publiée cette semaine dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire (InVS), la couverture vaccinale contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie s’annonce très inégale chez les seniors d'Ile-de-France ; la plus répandue des trois étant celle contre le tétanos et les autres ne couvrant que moins de 50% des personnes observées.


« La bonne couverture vaccinale d’une population est un facteur important du contrôle des maladies infectieuses » indiquent en préambule les responsables de cette enquête.

Et d’ajouter : « La disparition progressive dans la mémoire collective de la gravité des maladies prévenues par vaccination et l’apparition d’une méfiance vis-à-vis des vaccins ralentissent l’amélioration de la couverture vaccinale. Les effets secondaires des vaccins deviennent l’objet de débats fréquents, la pratique de la vaccination est contestée par une partie de l’opinion publique, voire même par certains médecins ».

Avec la raréfaction parallèle des maladies couvertes par la vaccination, la fraction de la population exposée et ne les ayant pas contractées naturellement augmente, y compris parmi la population âgée, qui représentera en 2015 un quart des Français. La protection contre ces maladies dépend alors exclusivement de la vaccination. C’est dans ce contexte, qu’a été réalisée cette enquête.

Ainsi, fin 2006, lors de la vaccination antigrippale de 660 personnes âgées au Centre de vaccination de l’Institut Pasteur de Paris, les dates de leur dernier rappel de vaccination contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie ont été recueillies. Une vaccination était considérée comme « à jour » si elle datait de dix ans au plus. Une vaccination était considérée « non à jour » si les personnes avaient été vaccinées depuis plus de dix ans ou si la date de la vaccination était inconnue. .../...
Tétanos/polio/diphtérie : les seniors d'Île-de-France inégalement vaccinés

Résultat : sur les 660 personnes âgées de 60 à 97 ans (moyenne 76,6 ans), plus des trois-quarts (77%) étaient à jour pour la vaccination contre le tétanos, 42% pour la poliomyélite et 28% pour la diphtérie. « Il n’y a pas de différence significative entre les tranches d’âges et entre les sexes pour la couverture vaccinale antitétanique » remarquent les chercheurs qui précisent cependant que « la couverture vaccinale anti-poliomyélite et anti-diphtérie diminue significativement avec l’âge ». Ainsi, pour les classes d’âge 60-69 ans, 70-79 ans et 80 ans ou plus, respectivement 58 %, 48 % et 28 % sont à jour pour la poliomyélite et 44 %, 32 % et 17 % pour la diphtérie.

Maladie par maladie, ils soulignent que si le tétanos de l'adulte est contenu dans des limites très basses, les déficiences de la couverture vaccinale sont responsables de « tous les cas de tétanos ». En ce qui concerne la poliomyélite, ils notent que le dernier cas français était « un cas importé » en 1995, mais que « la persistance de foyers endémiques dans les pays en développement » rend nécessaire « une extrême vigilance ».

Pour la diphtérie, après deux années sans aucun cas, « un cas importé a été déclaré » en 2002. Mais ils estiment aussi que « la situation épidémiologique internationale », avec par exemple 50.000 cas en 1995 en ex-URSS, ou plus de 1.500 cas en Algérie entre 1993 et 1996, rend nécessaire la vaccination.

Et les chercheurs de conclure qu’une « sensibilisation des personnes âgées et des médecins généralistes au contrôle de leur statut vaccinal semble donc nécessaire » et que « l’usage des vaccins combinés (dTP) à l’occasion de la vaccination antigrippale améliorerait la couverture vaccinale ».

Population et méthodes

Cette enquête a été menée au Centre de vaccination de l’Institut Pasteur de Paris, entre le 13 octobre et le 10 décembre 2006, au cours de la campagne de vaccination antigrippale. Un questionnaire a été proposé à toutes les personnes âgées de 60 ans et plus se présentant pour cette vaccination. Les dates de dernier rappel de vaccination contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie ont été recueillies, quand cela était possible, à l’aide du carnet de vaccination ou de données vaccinales informatiques de l’Institut Pasteur. Dans ces cas, la vaccination était considérée comme « documentée » ; à défaut, elle était définie comme « déclarée ».


Publié le Mardi 26 Février 2008 dans la rubrique Santé | Lu 7133 fois