Sommaire
Senior Actu

Taxe d'habitation, CSG, retraités et résidents en maison de retraite

Alors que les retraités sont descendus dans la rue la semaine dernière pour protester contre la CSG, le gouvernement a argué que cette dernière serait compensée par la disparition progressive de la taxe d’habitation… sauf que cet impôt ne concerne pas les ainés résidant en maison de retraite !


Taxe d'habitation, CSG, retraités et résidents en maison de retraite
Entre les seniors et le gouvernement de Macron, le torchon brûle. En effet, la semaine dernière, les retraités sont descendus dans la rue pour protester contre la mise en place de la CSG qui sera désormais, également perçue sur les pensions. Ceci dit, cela avait été annoncé avant les élections…
 
Face à ces manifestations qui se sont tenues dans toute la France jeudi dernier, le gouvernement a indiqué que la CSG (1,7 point au 1er janvier 2018) serait toutefois compensée par la disparition progressive sur trois ans, de la taxe d’habitation.  
 
Mais un récent article du quotidien Le Parisien a révélé une injustice concernant les personnes âgées vivant en maison de retraite (environ 600.000 personnes concernées). En effet, tous ces ainés touchent une pension qui sera grevée par la CSG, mais en revanche eux, ne bénéficieront pas de la disparition de la taxe d’habitation pour la simple et bonne raison… qu’ils ne la paient pas* ; c’est la maison de retraite qui la paie et rien ne dit qu’elle répercutera la baisse à ses clients !
 
Ces anciens qui ont déjà de très nombreux frais incompressibles, vont donc payer un impôt supplémentaire qui ne sera pas compensé. A noter que les députés LREM contactés à ce sujet ont assuré « qu’ils planchaient sur un système pour y remédier ».
 
*leurs chambres ne sont en effet pas considérées comme des logements privés car le personnel soignant peut y accéder librement explique Le Parisien dans son article.


Publié le Lundi 9 Octobre 2017 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1909 fois