Sommaire
Senior Actu

Taiwan – Une société américain propose de mettre les cendres des défunts bientôt sur orbite


La société américaine Celestis a inauguré sa nouvelle agence à Taiwan, annonçait une dépêche AP du 20 février dernier. Cette entreprise propose d’envoyer les cendres des défunts dans l’espace intersidéral, voir même sur la lune. Basée au Texas, Celestis, qui propose déjà ce service aux japonais, s’est associée avec la compagnie Baushan, l’une des plus importantes sociétés de pompes funèbres de Taiwan, pour fournir des « enterrements spatiaux ».

Le principe a été expliqué par Robert Tysor, PDG de Celestis, lors de la signature de l’accord : jusqu’à 7 grammes de cendres seront mis dans un étui d’aluminium, et tourneront autour de la Terre pendant une quarantaine d’années, avant de se désintégrer en entrant dans l’atmosphère. Son homologue de Baushan a affirmé que « chaque fois que la Lune apparaîtra, il suffira de lever les yeux pour se souvenir du défunt. » Le lancement des petits récipients se fera depuis une fusée commerciale, dont le départ pourrait avoir lieu à partir du mois d’avril, depuis le centre spatial russe de Baïkonour situé au Kazakhstan. L’embarquement coûtera 400 000 dollars taiwanais (soit 9 500 euros), prix moyen d’un enterrement, toujours selon AP. Pour atteindre la Lune, il en coûtera un million de dollars taiwanais (soit 24 000 euros).

Cependant cette nouvelle pratique risque de se heurter au culte des ancêtres, puisque selon la croyance populaire, l’orientation du tombeau pourrait influencer la destinée de la descendance.

Celestis possède aussi une représentation en France, « l’Autre Rive ». Cette dernière se situe à Paris dans le 14è arrondissement. Raphael Confino, directeur des pompes funèbres l'Autre Rive, définit sa société comme étant une agence de voyage « assez spéciale ».


Publié le Mardi 24 Février 2004 dans la rubrique Divers | Lu 925 fois