Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Santé

Swiss Life : un assureur au cœur de la prévention du cancer colorectal


L’assureur Swiss Life, troisième assureur en santé individuelle en France, a décidé de mettre la prévention au cœur de sa démarche. Pour ce faire, il devient le premier opérateur à proposer le remboursement d’un nouveau test de dépistage sanguin pour le cancer colorectal, le test Septine 9, en l’intégrant à son Forfait prévention santé.


Aujourd’hui, l’assureur affirme son engagement pour une meilleure prévention en devenant le premier à proposer le remboursement d’un nouveau test de dépistage sanguin pour le cancer colorectal, le test Septine 9, en l’intégrant à son Forfait prévention santé.

Le cancer colorectal et son dépistage

Un cancer méconnu mais guérissable dans 90% des cas s’il est détecté à temps. Chaque année en France, le cancer du côlon est diagnostiqué chez 40.000 personnes et fait plus de 17.000 victimes.

Il est la deuxième cause de mortalité par cancer dans les pays développés aux Etats-Unis et en Europe et représente environ 10% du nombre des décès totaux par cancer.

Le développement du cancer du côlon est un processus lent, qui passe par différents stades sur plusieurs années. Lorsqu’un cancer colorectal est diagnostiqué tôt (stade I), il peut être guéri dans plus de 90% des cas. En effet, aux premiers stades de son développement, les sujets sont « asymptomatiques*». L’intérêt d’un dépistage précoce de masse chez les personnes d’âge approprié permet de détecter les polypes avant qu’ils n’évoluent vers un cancer. Le dépistage permet donc de réduire la mortalité.

Le dépistage du cancer colorectal fait l’objet d’un programme national organisé par les pouvoirs publics. Tous les deux ans, les hommes et les femmes de 50 à 74 ans sont ainsi invités à réaliser un test de dépistage. Pourtant il existe encore des freins rencontrés face à la prévention, tant chez les patients que chez les médecins, notamment parce que les solutions disponibles ne conviennent pas à tout le monde.

Face à ce problème de santé publique, de nouvelles technologies se développent pour répondre à cette situation.

Un nouveau test simple et fiable : une avancée importante dans la détection précoce de la maladie

Aujourd’hui une nouvelle approche vient renforcer les méthodes de diagnostic précoce du cancer colorectal grâce à un simple test sanguin, le Septine 9, mis au point par le laboratoire Epigenomics.

Ce nouveau test biologique prédictif peut être effectué comme première étape pour la détection précoce du cancer colorectal. Il est basé sur la recherche d’un biomarqueur du cancer colorectal dans le sang, l’ADN méthylé du gène SEPT 91. Le test Septine 9 se réalise à travers un Test de PCR, qui est une technologie courante de biologie. Il est donc très pratique car réalisé à partir d’une simple prise de sang : il suffit de prélever un échantillon de 10 ml de sang. Les résultats sont transmis au médecin et au patient dans les 10 jours. Un résultat négatif signifie que la personne ne présente pas de signe suspect dans 99,9% des cas. Un résultat positif pose l’indication impérative d’une coloscopie pour affiner le diagnostic et la prise en charge.

Le test Septine 9 vient avantageusement compléter les solutions de dépistage et de diagnostic actuellement disponibles dont l’analyse de selles (test Hemoccult) et la coloscopie effectuées en première intention. Ces solutions ne conviennent pas à tout le monde, de nombreux cancers du côlon ne sont découverts qu’après l’apparition des symptômes, c’est-à-dire un stade avancé de la maladie qui réduit considérablement les chances de guérison. Le test Septine 9 devrait donc permettre d’augmenter le nombre de cancers dépistés précocement chaque année en France.

Une sensibilité et une spécificité validées par de nombreuses études

De nombreuses études cas-témoins analytiques et cliniques ont été menées afin de valider les performances du test Septine 9, notamment sa sensibilité (nombre de malades correctement identifiés par l’examen) et sa spécificité (proportion de tests négatifs chez les non-malades) vérifiées par coloscopie des patients.

La sensibilité globale du test Septine 9 est de l’ordre de 81% tous stades de cancer colorectal (stades I-IV) et sa spécificité est égale à 98 à 99%. Autrement dit, le test Septine 9 est bien spécifique du cancer du côlon et, quand il est positif, un cancer du côlon ou un adénome est retrouvé dans 81 % des cas, après recherche par coloscopie.

Les résultats de ces différentes études montrent une sensibilité de détection du cancer colorectal indépendante de la localisation de la tumeur2 dans le côlon et quel que soit son stade.

Un forfait d’une trentaine d’actes innovants et pertinents

En cohérence avec sa démarche, l’assureur souhaite, avec ce forfait, mieux prévenir certaines pathologies. Il mise sur l’innovation et la pertinence pour construire et étoffer le panel de soins couverts par son Forfait prévention santé. Les soins remboursés sont ainsi sélectionnés et validés par un comité d’experts médicaux. Le test Septine 9, 1er test de dépistage épigénétique du cancer colorectal effectué par une simple prise de sang, vient aujourd’hui compléter l’éventail d’actes médicaux pris en charge par ce forfait. Avant cela, l’assureur avait également été le premier assureur à rembourser plusieurs nouveautés (sur prescription médicale) :

- les veinotoniques, (médicaments dé-remboursés par la Sécurité sociale depuis janvier 2008),
- les Oméga 3 et les vitamines anti-oxydantes, conseillés en prévention des infarctus, des cancers et des dégénérescences maculaires liées à l’âge (D.M.L.A.),
- le Betesil, premier dermocorticoïde actif bioadhésif pour le psoriasis, etc.

Lu 1312 fois
Publié le Mardi 10 Juillet 2012


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email