Sommaire
Senior Actu

Surfer sur Internet et améliorer ses fonctions cognitives…

Et si le temps que vous passez sur Internet à chercher des informations, à envoyer des e-mails à vos petits-enfants, à acheter des livres, etc. vous permettait –sans vous en rendre compte- d’augmenter vos capacités cognitives ? C’est ce que semble démontrer une très sérieuse étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie, la célèbre UCLA. Détails.


Jusqu’à maintenant, on conseillait aux seniors de faire des mots croisés, des puzzles, des quizz, des sudokus, etc.

Tout cela, pour maintenir notre matière grise en pleine forme.

Désormais, il va falloir également conseiller aux seniors le surf… sur la Toile.

En effet, des scientifiques de UCLA ont découvert dans une étude qui est parue dans la dernière édition de la très sérieuse revue scientifique American Journal of Geriatric Psychiatry, que des seniors qui pratiquaient régulièrement des recherches sur Internet stimulaient davantage certains centres clé du cerveau contrôlant le processus de décision et de raisonnement complexe.

Plus concrètement, les chercheurs estiment que ces observations montrent que les activités qui consistent à effectuer des recherchent sur le web pourraient contribuer à stimuler les fonctions cérébrales, voire à les améliorer.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont étudié 24 seniors âgés de 55 à 76 ans. La moitié avait l’habitude d’effectuer des recherches sur le net, l’autre non. L’âge, le niveau de formation et le sexe était la même dans les deux groupes.

Les participants à cette étude passaient un IRM tout en lisant ou en effectuant des recherches sur le web. Pendant ce temps, le scanner enregistrait les changements qui s’opéraient dans les circuits du cerveau. Plus précisément, l’appareil détectait l'intensité des réactions des cellules cérébrales en mesurant le niveau des flux sanguins.

Pendant les tests de lecture, tous les seniors ont montré une forte activité cérébrale, notamment dans les centres du langage, de la lecture, de la mémoire et de la vision qui sont situés dans les régions temporale, pariétale et occipitale du cerveau.

Par contre, pendant les tests Internet, les scientifiques ont remarqué une nette différence entre les deux groupes. Alors que tous les testeurs montraient une forte activité cérébrale pendant la lecture, le groupe « Internet » a enregistré plus d'activité dans les régions frontale et temporale ainsi que dans les circonvolutions cingulaires du cerveau qui contrôlent le processus de décision et les raisonnements complexes.

« Notre découverte la plus frappante » souligne le Dr Gary Small, principal auteur de cette étude, « a été que les recherches en ligne semblent engager davantage de circuits neuronaux qui ne sont pas stimulés par la lecture »

Et d’ajouter : « une activité quotidienne aussi simple que d’effectuer des recherches sur la Toile semble donc améliorer le fonctionnement du cerveau, ce qui montre bien que l’on peut continuer à apprendre tout en vieillissant ».

Des études complémentaires vont être réalisées.
Surfer sur Internet et améliorer ses fonctions cognitives…


Publié le Jeudi 16 Octobre 2008 dans la rubrique Internet | Lu 7710 fois