Sommaire
Senior Actu

Suisse : les villes doivent s’adapter à une population qui vieillit

Comme toute l’Europe, la Suisse vieillit. Et comme toutes les grandes villes européennes, les villes suisses doivent s’adapter à cette avancée en âge de sa population. Avec tous les défis que cela entraine dans pratiquement tous les domaines de la vie quotidienne…


Suisse : les villes doivent s’adapter à une population qui vieillit
La population Suisse devient de plus en plus âgée. Ainsi, en 2030, un habitant sur quatre aura plus de 65 ans.
 
Mais faire face à cette évolution démographique s’avère une tâche difficile (et couteuse) pour les villes et les communes helvétiques.
 
Pour Kurt Fluri, conseiller national et président de l’Union des villes suisses (UVS), il s’agit même, d’« un des défis les plus importants à relever ces prochaines années ».
 
D’ailleurs, l’UVS a présenté cet été, une nouvelle étude qui vise à mieux comprendre le vieillissement de la population et intégrer désormais les besoins des personnes âgées (et très âgéesà dans les politiques de la ville.  
 
Cette étude souligne aussi que les municipalités vont devoir se préparer au vieillissement d’une  population multiculturelle. Avec une forte hausse du nombre d’immigrés qui vont atteindre l’âge de la retraite au cours des prochaines années. Il faudra en outre prendre des mesures contre la solitude des aînés. Aujourd’hui déjà, dans les villes, la moitié des femmes de plus de 80 ans vivent seules.
 
De nombreuses municipalités ont d’ores et déjà mis en place des politiques de la vieillesse. L’un des problèmes récurrents : la question des logements à prix abordables et adaptés. Ce thème de l’habitat  est d’autant plus important que de nouvelles formes de logement permettent de prévenir l’isolement des seniors.
 
La question des maisons de retraite concerne également directement les villes et les communes, puisque nombre d’entre elles gèrent leurs propres infrastructures. Or ces dernières doivent être assainies. Il est de plus, nécessaire de construire de nouveaux bâtiments, ce qui exige des investissements conséquents.
 
La politique du logement n’est toutefois pas la seule préoccupation des villes : la politique de la vieillesse est un thème complexe précisément parce qu’elle touche presque tous les domaines d’activités. Il n’y a presque pas de domaine de la politique suisse qui ne soit pas touché par les questions de l’âge : le développement démographique touche tant la planification que les transports, les questions sociales et l’offre en sports, pour ne citer que quelques domaines. 


Publié le Jeudi 28 Août 2014 dans la rubrique Société | Lu 623 fois