Sommaire
Senior Actu

Suisse : la Confédération est inquiète de la hausse du nombre de seniors

Dans le cadre du dialogue « Politique nationale de la santé », la Confédération et les cantons suisses ont échangé leurs idées sur les nouveaux défis liés aux soins de longue durée. Précisons que le Conseil fédéral élabore actuellement une stratégie en la matière. L'autre sujet abordé a été la conférence sur la coordination des soins, qui se tiendra début 2015.


Selon l'Office fédéral de la statistique, la part des personnes âgées de plus de 65 ans en Suisse, qui était de 17,1 % en 2010, passera à 24,2 % en 2030.
 
Durant le même laps de temps, selon les estimations de l'Observatoire suisse de la santé, le nombre de personnes nécessitant des soins devrait passer de 125 000 à 180 000.
 
Par conséquent, les coûts des services de soins à domicile et des établissements médico-sociaux se multiplieront. Aux questions financières s'ajoutent celles de nature sociale : comment prendre en charge les personnes nécessitant des soins et quel rôle peuvent jouer les proches ?
 
Pour relever ces défis, le Conseil fédéral a décidé d'élaborer une stratégie sur les soins de longue durée, sur la base d'un postulat transmis par le Parlement en 2012. Lors de la réunion du dialogue « Politique nationale de la santé », il a été question des défis que représentent les soins de longue durée pour la Confédération et les cantons, des stratégies et des solutions qu'ils envisagent et des modes de collaboration à mettre en place. L'objectif est de présenter un catalogue de mesures en 2015.
 
En ce qui concerne le nouveau régime de financement des soins, la discussion a porté sur  l'évaluation des besoins en matière de soins et sur le financement résiduel par les cantons. Le financement des soins a été modifié début 2011 ; les représentants de la Confédération et des cantons ont discuté de la possibilité et de la manière de l'optimiser.
 
L'autre sujet abordé lors de la séance a été la conférence nationale Santé 2020 sur la coordination des soins, que la Confédération et les cantons organisent pour début 2015. Il y sera entre autres question des soins médicaux d'urgence pour les personnes âgées et de la gestion des patients souffrant de maladies chroniques.
 
Le but est de mieux coordonner les soins médicaux grâce à une meilleure collaboration entre les professionnels de la santé et les institutions. Il s'agit en particulier d'éviter les traitements inadéquats et les charges inutiles et, en dernier ressort, de réduire les coûts qui y sont liés. 

Source


Publié le Lundi 1 Septembre 2014 dans la rubrique Société | Lu 448 fois