Sommaire
Senior Actu

Suisse - Retraites : la colère sociale gronde


Après avoir proposé de relever l’âge de la retraite à 65 ans en 2015 et à 67 ans en 2025, le conseiller fédéral Pascal Couchepin s’est de nouveau attiré les foudres syndicales en annonçant la suppression de l’indice mixte -composé du « coût de la vie et de la moyenne de la hausse des salaires- qui conditionne l’évolution du montant des retraites. L’opposition sociale à ces propositions est manifeste. Ainsi, un sondage a confirmé récemment que 79% des Suisses sont contre le relèvement de l’âge de la retraite à 67 ans, 58% d’entre eux s’opposent à un abaissement des rentes et 54% ne font pas confiance à Couchepin pour assurer l’avenir des pensions. Malgré tout, les Suisses réalisent peu à peu la nécessité d’une réforme des retraites. Couchepin a au moins le mérite d’ouvrir le débat. Ainsi, le Sonntags Blick , journal populaire habituellement opposé par principe à Couchepin, admettait dans son édition du dimanche 25 mai, que le conseiller fédéral est « un agitateur, dans le bon sens du terme ».


Publié le Mercredi 28 Mai 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 433 fois