Sommaire
Senior Actu

Suisse - Retraites : la Suisse choisit la méthode forte


La Commission fédérale de la prévoyance professionnelle -LPP- a proposé le 22 mai dernier d’abaisser le taux d’intérêt minimal de rémunération des avoirs des assurés à 2% dés le 1er janvier 2004. La LPP justifie cette mesure choc par la situation des marchés financiers qui a entraîné de grandes difficultés budgétaires pour les caisses de retraites. Selon la LPP, le taux d’intérêt doit être fixé en fonction des rendements des obligations de la Confédération, de celui des placements usuels et d’un indice de référence élaboré par la Banque Pictet. Le gouvernement doit consulter à ce sujet les partenaires sociaux et les commissions sociales du parlement. L’Union syndicale suisse -USS- avait demandé de ne pas aller au-dessous de 2,7%. En revanche, les représentants des employeurs ont proposé de descendre jusqu’à 1,5%, estimant que l’abaissement du taux minimal et du taux de conversion du capital en rentes annuel contribue de manière efficace à l’assainissement des finances des caisses de retraites. Le gouvernement se prononcera en septembre.


Publié le Lundi 26 Mai 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 532 fois