Sommaire
Senior Actu

Suisse – Prévention canicule lors du colloque de Genève


25 000 morts en Europe. Près de 15 000 en France. La canicule de l’été 2003 n’a épargné personne. Pas même la Suisse qui durant les journées les plus chaudes a enregistré des pics de mortalité allant jusqu’à 220 morts, contre 150 pour une année normale.

C’est ainsi que les 8 et 9 juin derniers, sous la houlette du professeur Rapin de l'Hôpital universitaire de Genève, environ 200 médecins, gériatres, infirmières, étudiants, urbanistes, spécialistes de la météo et représentants de l'AVIVO, l’association de défense des retraités de Suisse, ont participé à Genève à un colloque autour des moyens d’éviter une nouvelle catastrophe sanitaire.

La canicule est généralement perçue par les spécialistes comme le révélateur des besoins. Personnes âgées isolées, fragiles, manque de soutien, une température dépassant les 35° et des services hospitaliers débordés : un scénario idéal pour une montée en flèche du taux de mortalité.

L'aménagement des habitations, le rôle des associations de retraités, la prévention et le traitement dans les EMS ou à l'hôpital ou encore l'élaboration d'un plan d'alerte à partir d'indicateurs météorologiques ont donc été au centre des débats.

Il faut rappeler que selon l’office fédéral de la statistique (OFS), le nombre de décès comptabilisés en 2003 est supérieur de 9,5% aux chiffres des trois années précédentes. Et les médias ont noté une hausse de la mortalité de 29,7% à Bâle, de 27,2% dans le canton de Genève et même de 32,1% dans la ville de Genève.

Comme le rappelle le Professeur Charles-Henri Rapin, « Notre population est de plus en plus âgée. Quinze pour cent des Suisses ont 65 ans ou plus et cette proportion va doubler dans les vingt prochaines années ».

A l’instar de ses voisins européens, la Suisse a donc mis en place des mesures d’urgence. Le 21 juin a d’ailleurs marqué le lancement de la campagne annuelle de prévention et d'information sur les dangers de la canicule, organisée depuis une dizaine d'années par la POLIGER, la polyclinique de gériatrie de Genève, dans tout le canton et relayée par une cinquantaine d’associations d’aînés.

Nota : La Suisse a une population totale estimée à 7 450 867 d’habitants (chiffres CIA).
On compte 466 615 hommes et 676 137 femmes de plus de 65 ans, soit 1 142 752 personnes.


Publié le Lundi 28 Juin 2004 dans la rubrique Divers | Lu 10144 fois