Sommaire
Senior Actu

Suisse : 380.000 seniors négligent leurs problèmes d'audition

En Suisse, quelque 450.000 personnes de plus de 65 ans souffrent d’une perte d’audition. Et près de la moitié d’entre elles ne font rien pour se soigner (c’est pareil en France d’ailleurs). Plus grave encore, seuls 15% portent un appareil auditif. Selon le site Internet Pro Senectute, association de seniors helvétique, 380.000 seniors malentendants restent partiellement ou totalement passifs devant la détérioration de leur audition.


Suisse : 380.000 seniors négligent leurs problèmes d'audition
De nos jours, les personnes âgées souhaitent rester autonomes et vivre chez elles le plus longtemps possible. Mais pour ce faire, il est important qu’elles possèdent une bonne ouïe. Or, les statistiques relatives au port d’appareils auditifs en Suisse montrent que pratiquement la moitié (46%) des plus de 65 ans n’entreprend rien pour combattre une perte d’audition.
 
De fait, l’association, Pro Senectute estime que seul un retraité sur six souffrant de surdité est équipé d’un appareil auditif. En d’autres termes, 380.000 seniors ne font rien ou presque contre leur perte auditive. Il s’écoule en moyenne entre sept et dix ans entre le moment où ils soupçonnent pour la première fois un problème d’audition et la décision de se soumettre à un test !
 
Un gaspillage de temps précieux. Car plus l’on repousse le traitement de la perte d’audition, plus il est difficile d’adapter correctement les appareils auditifs. De fait, avec le temps, le cerveau perd sa capacité à percevoir les signaux acoustiques et ne parvient plus à reconnaître les bruits. C’est pourquoi l’association suisse vient de lancer la campagne « Entendez-vous la vie ? ».
 
« Considérant que les pertes d’audition sont des phénomènes normaux liés à l’âge, de nombreux seniors ne font rien pour se soigner et ne portent que sporadiquement, voire jamais, leur appareil auditif », déplore Werner Schärer, directeur de Pro Senectute Suisse. Et de poursuivre : « C’est précisément sur ce point que notre campagne nationale de sensibilisation entend mettre l’accent. Car bien entendre améliore la qualité de vie. Nous voulons donc inciter les seniors à se soumettre le plus tôt possible à un test d’audition »
 
Selon de récentes études, les pertes d’audition peuvent provoquer un stress permanent et des symptômes tels qu’une élévation de la pression artérielle chez les seniors. On constate également que les malentendants âgés sont plus souvent victimes de chutes. Du point de vue psychique, la surdité peut être associée à un sentiment de perte, d’angoisse et de dépression. Souvent, les malentendants se replient sur eux-mêmes, fatigués des quiproquos incessants et de la nécessité de toujours demander aux interlocuteurs de répéter leurs propos lorsqu’ils tentent de communiquer.

Source


Publié le Mardi 13 Septembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1299 fois