Sommaire
Senior Actu

Suède – Des entreprises veillent au bien-être de leurs employés les plus âgés


Poussées par la législation et une démographie déclinante, les entreprises suédoises accordent de plus en plus de place aux seniors. Exemple chez Volvo. Chez ce constructeur automobile, les salariés de plus de 45 ans ont droit à différents reclassements dans l’entreprise, rapporte le journal « La Croix » dans son édition du 28 décembre 2003 (« Volvo fait travailler les seniors »).

Les travailleurs plus âgés peuvent ainsi choisir de rejoindre une équipe seniors à la chaîne de montage, ayant ainsi la possibilité de travailler à 85% de la cadence normale. La cadence n’est dite « normale » que pour les monteurs de sexe masculin âgés entre 20 et 30 ans. Ils peuvent également rejoindre un atelier de préparation, où les tâches s’effectuent en position assise et où le salarié aura plus de latitude pour programmer et organiser son travail, selon l’entreprise. Autre reclassement possible : les « équipes ressources », qui se chargent de tâches jusqu’alors externalisées, comme le nettoyage, la peinture ou le réaménagement des bureaux. Afin de veiller au bien-être des employés les plus âgés, une infirmière passe même toutes les semaines pour, entre autres, vérifier les conditions de travail, explique « La Croix ».

Cette politique bénéficie aux salariés, mais aussi à l’entreprise : le reclassement est finalement moins onéreux que de nouvelles embauches et la formation de nouveaux ouvriers pour remplacer les seniors.

Grâce à ce type d’aménagements, la Suède offrait en 2001 un taux d’emploi de 77,9% pour les 55-59 ans, contre une moyenne de 52,9% dans les pays de l’Union Européenne, selon les chiffres du Sénat.


Publié le Mardi 6 Janvier 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 564 fois