Sommaire
Senior Actu

Soutien à domicile : présentation d’un guide départemental en Dordogne

Bernard Cazeau, président du Conseil général de la Dordogne (24) et Raphaël Bartolt, préfet du département ont officiellement présenté la semaine dernière devant des représentants des professions concernées par l'aide à domicile, le « Guide du soutien à domicile » qui a pour vocation de devenir le référentiel des intervants professionnels auprès des personnes âgées et des personnes handicapées.


Ce guide, qui a nécessité quatorze mois de travail et de concertation, est destiné à l'ensemble des personnes intervenantes dans le cadre de l'aide à domicile. Il s’agit d’une « première nationale et ce à double titre » a indiqué Bernard Cazeau. « La Dordogne est le premier département à créer un tel outil. De plus, ce guide rassemble l'ensemble des partenaires et intervenants de l'aide à domicile : aides-ménagères, infirmières, aides-soignantes, kiné, médecins... ».

« Il procède d'une démarche qualité initiée par la Loi dite de Rénovation sociale de 2002 » poursuit M. Cazeau. « Jusqu'à présent l'aide à la personne à domicile se traduisait par une succession d'interventions sans véritable coordination, aujourd'hui il s'agit de créer un véritable réseau. Le guide participe de cette démarche en précisant le rôle de chacun avec un seul et même objectif : la qualité de l'aide, le bien être et le respect de la dignité de la personne aidée

En Dordogne le public concerné par l'aide à domicile avoisine les 20.000 personnes, soit plus d'un périgourdin sur vingt. Parmi elles, on compte 16.000 personnes âgées dont 13.000 bénéficiant de l'APA et 3.000 autres relevant de leur propre financement ou de celui de caisse de retraite et enfin, 4.000 personnes handicapées).

Et le communiqué de conclure que la Province du Québec a souhaité acquérir un millier de ces guides, ce qui « prouve son intérêt ». De plus, « une dizaine de départements sont déjà intéressés ». S’adressant à l’ensemble des professionnels de cette filière : aides-ménagères, infirmières, aides-soignantes, kiné, médecins..., il fera l'objet d'une présentation au Comité National de l'Evaluation sociale et Médico-social pour servir de référence nationale.


Publié le Lundi 27 Février 2006 dans la rubrique Divers | Lu 4550 fois