Sommaire
Senior Actu

Soudan – Les femmes seniors sont les oubliées de la tragédie du Darfour


Comme le reflète un récent témoignage de Fergus Boyle, qui se trouvait au Darfour pour le compte de l’association HelpAge International pour la protection des seniors, le sort de plusieurs milliers de personnes âgées est passé sous silence, alors qu’il représente presque 10% des réfugiés.

Une ville frontière de l’ouest du Darfour, El-Geneina, est devenue une cité refuge pour environ 100.000 rescapés. Parmi eux, 10.000 sont seniors, pour la plupart des femmes.
Comme le souligne Fergus Boyle, les médias internationaux focalisent uniquement sur les mères et les enfants qui se battent quotidiennement pour trouver un abris et se nourrir mais laissent dans l’ombre et dans l’oubli la dizaine de milliers de femmes âgées.

Ces dernières doivent faire face à d’énormes difficultés pour avoir accès aux services de soin et ne sont pas prioritaires lorsqu’il s’agit de distribution de nourriture. Pourtant, les personnes âgées, comme tous les autres réfugiés, accomplissent leur quote-part des travaux de la communauté. Ce sont même elles qui vont chercher le bois de chauffage aux alentours de la ville, craignant que les jeunes filles et les femmes ne se fassent violer. Le viol des vieilles dames existe, mais il reste plus rare. Elles sont malgré tout sujettes aux violences et aux intimidations, comme le précise M. Boyle.

Plus d’une trentaine d’organisations internationales oeuvrent actuellement au Darfour. Il semblerait que Help Age International soit la seule à se préoccuper et prendre en charge les personnes âgées. Selon M. Boyle, les autres organismes humanitaires y compris ceux des Nations Unis restent mal informés des difficultés auxquelles doivent faire face ces réfugiés seniors.

Rappelons que depuis février 2003, le Darfour est le théâtre d'un conflit à l'origine, selon l'Onu, de la plus grave crise humanitaire actuelle. Cette crise aurait fait 50.000 morts et plus d'un million de personnes auraient quitté leurs foyers par craintes d'attaques des miliciens arabes Djandjaouids.


Publié le Mardi 5 Octobre 2004 dans la rubrique Social | Lu 2134 fois