Sommaire
Senior Actu

Sophia, service pour personnes atteintes de maladies chroniques : deux fois plus de patients concernés

L'Assurance Maladie poursuit le déploiement progressif de Sophia, le service d'accompagnement personnalisé proposé aux malades chroniques. Selon son communiqué, « d'ici la fin de l'année, Sophia sera disponible dans 19 départements et 180 000 nouveaux patients diabétiques pourront en bénéficier s’ils le désirent, soit près de 420 000 patients potentiels au total ».


D'ici la fin de l'année 2010, l'Assurance Maladie va doubler le nombre de départements et de patients concernés par le dispositif Sophia. Le service va s'étendre à 180 000 nouveaux patients dans huit départements, « permettant ainsi de mieux couvrir le territoire et de rééquilibrer l'offre vers le nord et l'est de la France ».

Rappelons que ce dispositif innovant, proposé aux patients diabétiques depuis 2008, a pour double objectif de prévenir les complications liées aux maladies chroniques et d'améliorer la qualité de vie des patients.

Il a d'abord été expérimenté dans une dizaine de sites pilotes avant d'être étendu dans huit nouveaux départements, soit dix-neuf au total (dans vingt CPAM). Les sites concernés : la Somme, la Marne, la Côte-d'Or, la Gironde, le Hainaut, Lille-Douai1, la Meurthe et Moselle, la Loire, l'Hérault.

Intégré dans le plan ministériel d'amélioration de la qualité de vie des malades chroniques et élaboré en concertation avec les associations de patients et les représentants des professionnels de santé, Sophia pourrait être généralisé sur l'ensemble du territoire d'ici 2013. Le service pourrait également être étendu au risque cardio-vasculaire et à l'asthme.

Aujourd'hui, toujours selon le communiqué, « 62.000 patients ont choisi d'adhérer au programme et 80% des adhérents sont satisfaits du service. Ils bénéficient d'un accompagnement adapté à leur état de santé, leurs besoins et leur situation personnelle ».

Pour accompagner cette extension du service, l'Assurance Maladie a recruté de nouveaux conseillers en santé Sophia. Aujourd'hui, ce sont 72 infirmiers, conseillers en santé, qui appellent les adhérents et les conseillent en fonction de leurs besoins et de leur état de santé. Leur rôle est d'aider les patients à mieux vivre avec leur maladie au quotidien et de les accompagner dans la durée, en les encourageant par exemple à acquérir de nouveaux réflexes (alimentation, exercice physique, tabagisme...). Ils agissent en relais du médecin traitant ou du diabétologue. D'ici la fin de l'année, 15 200 médecins traitants auront au moins un patient éligible au dispositif Sophia dans leur patientèle.

« Les premières données disponibles montrent un « effet Sophia » positif » affirme encore le communiqué. Et de préciser : « sur un an, on voit les premiers signes encourageants : les adhérents Sophia ont une amélioration de leur suivi médical et réalisent plus fréquemment les examens recommandés (consultation ophtalmologique, électrocardiogramme, dosages sanguins ...) ».

Cette évaluation doit se poursuivre dans la durée pour mesurer les effets à plus long terme et l'efficacité médico-économique du service, en intégrant notamment les données relatives aux hospitalisations.


Publié le Jeudi 2 Décembre 2010 dans la rubrique Santé | Lu 2306 fois