Sommaire
Senior Actu

Sollicitudes : la Maif lance un nouveau contrat obsèques à destination des quinquas et plus

L’assureur MAIF lance en partenariat avec la MGEN, Sollicitudes, un contrat d'assurance assistance obsèques ouvert à tous, de 46 à 80 ans, qui associe aide financière et prestations d'accompagnement personnalisées.


Conçu pour accompagner et faciliter les démarches des proches à un moment qui doit être tout entier consacré au deuil, ce nouveau contrat s'appuie sur deux garanties indissociables : une garantie décès, qui permet de verser un capital et une garantie assistance, qui apporte différentes prestations d’aide et d'accompagnement (assistance à l'organisation des obsèques, aide à domicile, soutien moral, assistance administrative pour les démarches obligatoires…)

Ouvert à tous, de 46 à 80 ans inclus, sans formalité médicale, Sollicitudes souhaite répondre parfaitement à la nouvelle réglementation en vigueur (Loi Sueur – Décembre 2004). En effet, ce contrat respecte et garantit le libre choix de l'adhérent pour l'expression de ses volontés, pour la désignation du prestataire funéraire et des prestations. Le dépôt de volontés et le choix d'un prestataire ne sont pas obligatoires au moment de l'adhésion, ni même après. Si l’adhérent dépose des volontés et/ou choisit un prestataire funéraire, les choix ainsi faits peuvent être modifiés à tout moment.

De plus, outre l’aspect financier, ce contrat d'assurance assistance obsèques veut également privilégier l'accompagnement et le soutien des proches.

La garantie décès
Cette garantie a pour objet de permettre, au décès de l'assuré, le versement d’un capital directement au prestataire funéraire ou aux personnes qui ont supporté le coût des prestations funéraires (à concurrence du montant des prestations funéraires). Le solde du capital revient à la famille.

L’adhérent a le choix entre deux montants de capital qu'il adhère seul ou avec son conjoint, partenaire de PACS ou concubin :
- en cas d'adhésion individuelle, un capital de 4 000 ou 8 000 euros,
- en cas d'adhésion conjointe, un capital de 8 000 ou 12 000 euros.
Si le capital choisi est de 8 000 euros, la moitié sera versée au premier décès et l'autre moitié au second décès. Si le capital est de 12 000 euros, les deux tiers seront versés au premier décès et le solde au second décès.

Ce capital, qui sera revalorisé au fil du temps, ne correspond pas à une liste prédéfinie de prestations funéraires. En effet, chaque adhérent détermine le montant qui correspond à ses besoins.

Bénéficiaires du capital
Au premier rang, le prestataire funéraire qui aura réalisé les prestations ou les personnes qui auront pris en charge les coûts, à concurrence du montant des prestations funéraires. Au second rang, pour le solde éventuel, les bénéficiaires suivants : pour les adhésions individuelles et le second décès pour les adhésions conjointes : le conjoint, à défaut le partenaire de PACS, à défaut le concubin, à défaut les enfants vivants ou représentés à égalité, à défaut les héritiers de l’assuré décédé ; pour le premier décès dans les adhésions conjointes : l'adhérent survivant, à défaut les enfants vivants ou représentés à égalité, à défaut, les héritiers de l'assuré décédé.

La garantie assistance
Cette garantie permet d'apporter des prestations d'assistance, d'aide et d'accompagnement à l'adhérent de son vivant et à ses proches au moment et après le décès de l'adhérent.

Aider l'adhérent à prendre les dispositions nécessaires :
Ce service donne des informations administratives, juridiques et pratiques relatives notamment à : l'organisation de la succession, des donations… ; au don d'organe, don du corps ; à la prise en charge des personnes dépendantes vivant à domicile.

L'adhérent a également la possibilité de contacter 24h/24 une équipe médicale pour l'aider à mieux comprendre une ordonnance, à savoir à quoi correspond un symptôme et à définir le degré d'urgence d'une visite médicale.

Faciliter l'organisation des obsèques :
Au moment de son adhésion ou après, l'adhérent peut, s'il le souhaite, être mis en relation avec un réseau prestataire funéraire (VFA Assistance) pour obtenir des informations et aussi déposer ses volontés. En tout état de cause, l'adhérent conserve le libre choix du prestataire qui réalisera les prestations funéraires conformément à la réglementation en vigueur (Loi Sueur – décembre 2004).

Sollicitudes intègre dans ses prestations le rapatriement ou le transport de l'adhérent décédé. Celui-ci est pris en charge jusqu'au lieu d'inhumation, si le décès survient en France ou à l'étranger à plus de 50 km du domicile.

Sollicitudes propose également des aides, comme le transport du conjoint sur le lieu des obsèques ou de l'inhumation (dans la limite de 300 euros) et le gardiennage de son domicile pendant le déroulement de la cérémonie des obsèques (dans la limite de 4 heures).

Faciliter les démarches consécutives au décès :
Toujours dans un souci d'accompagnement des proches, Sollicitudes propose : une assistance administrative par téléphone pour réaliser les démarches auprès des différents organismes (sécurité sociale, caisses de retraite, banque et assurance…) ; un service d'informations relatives aux aspects juridiques des successions et donations ainsi qu’au devenir des personnes à charge.

Accompagner les proches au quotidien :
Enfin, ce contrat intègre également des prestations d'aides dans la vie quotidienne : aide pour les tâches domestiques ; aide au transport pour effectuer les démarches administratives ; garde à domicile des enfants, accompagnement des enfants à l'école… ; soutien moral pour accompagner l'épreuve du deuil.

Les conditions pour adhérer sont simples. L'adhérent doit être âgé de 46 à 80 ans inclus, adhérer de manière individuelle ou conjointe, et ce sans formalité médicale. Le versement des cotisations peut se faire en une seule fois ou en 120 mensualités constantes. Au-delà de 73 ans, seule la cotisation unique est possible. La cotisation unique comprend à la fois la cotisation de la garantie décès et la cotisation de la garantie d'assistance.

A titre d'exemple

- Adhésion individuelle :
Pour un capital de 4 000 euros à 60 ans (âge à l’adhésion) : cotisation unique de 3 259 euros et cotisation mensuelle sur 10 ans de 32 euros.
- Adhésion conjointe :
Pour un capital de 8 000 euros à 60 ans (âge de l’adhérent le plus âgé) et un écart d’âge entre les deux adhérents inférieur à 5 ans : cotisation unique de 6 477 euros et cotisation mensuelle sur 10 ans de 68 euros.


Publié le Lundi 18 Décembre 2006 dans la rubrique Finances | Lu 20229 fois